Kinshasa: l’UDPS réclame la délocalisation du XIVè Sommet de la Francophonie

Kinshasa: l’UDPS réclame la délocalisation du XIVè Sommet de la Francophonie
l'UDPS réclame la délocalisation du XIVè sommet de la francophonie

La police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi

L’Union pour la démocratie et le progrès a déposé une pétition ce mercredi 25 juillet à l’ambassade de France, à Kinshasa pour réclamer la délocalisation du sommet de la Francophonie.

Pour étayer leur argumentaire, les partisans de ce parti d’opposition ont déploré le non respect des droits de l’Homme, le manque de transparence dans les dernières élections générales et la crise dans l’Est du pays. Les partisans de l’UDPS tenaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: «non à la Francophonie, non à la Balkanisation du pays et oui à la vérité des urnes. François Hollande, respectes tes engagements électoraux. France, terre des lumières et des droits de l’homme, va-t-elle soutenir un régime despotique?». Qu’est ce que l’UDPS attend de sa pétition qui a déjà recueillie plus de vingt mille signatures ?

Le secrétaire général de l’UDPS répond à la question: «La ministre vient pour demander les avis des Congolais sur la tenue du sommet de la Francophonie à Kinshasa. L’UDPS dit que sa tenue doit être délocalisée». Le parti d’Etienne Tshisekedi croit à l’aboutissement de sa démarche et se propose de saisir directement le président français, François Hollande. Ce XIVe sommet de la Francophonie est prévu dans la capitale congolaise du 12 au 14 octobre où les chefs d’Etat et de gouvernement membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) plancheront autour du thème : «Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale».

Le Comité national en charge de la préparation et de l’organisation de ce forum francophone a mis toutes les batteries en marche pour la réussite de l’événement. Cependant, une polémique est très engagée autour de la venue ou non de certaines hautes personnalités politiques du monde francophone.

 

Radiookapi

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
FrancophonieRDCudps

Related Articles

Côte d’ivoire/ France : Alassane Ouattara fait ses adieux à Sarkozy

Au lendemain de la victoire de François hollande à la présidentielle Française, Nicolas Sarkozy a reçu en fin de matinée à l’Elysée

Libéria : Charles Taylor aimerait purger sa peine au pays de Paul Kagame

[GARD align= »center »] Actuellement en prison en Angleterre où il purge sa peine de 50 ans de réclusion suite à sa

RDC : Kabila appelle les Congolais à se mobiliser

Les rebelles du M23 sont entrés mardi dans Goma, capitale régionale du Nord-Kivu dans l’est de la République démocratique du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*