50% des cas de Maladies tropicales négligées sont enregistrés en Afrique, selon l’OMS

50% des cas de Maladies tropicales négligées sont enregistrés en Afrique, selon l’OMS

Cinquante pour cent des cas de Maladies tropicales négligées (MTN) sont enregistrés en Afrique a révélé jeudi à Brazzaville le directeur du bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Afrique, Luis Gomez Sambo.

 »L’Afrique enregistre plus de 50 % des cas de MTN et cette proportion est en constante augmentation. Il y a dix-sept pathologies recensées par l’OMS et dix sont en ligne de mire pour l’éradication », a indiqué Luis Gomez Sambo, à l’ouverture de la réunion consultation sur les MTN qu’abrite la capitale congolaise, du 20 au 22 mars, dans le but de chercher les voies et moyens de les éradiquer.

Pour sa part, le directeur général de la santé au Congo, Alexis Eliras Dokékias, a averti que les MTN continuent à faire des victimes au sein des populations autochtones et des couches des populations bantus pauvres.

 »Les MTN les plus en vue au Congo sont, entre autres, l’onchocercose, la filariose lymphatique, les géohelminthiases, les schistosomes, la lèpre, l’ulcère de Buruli, le pian, la loase, la rage et le chikungunya qui a fait plus de 8000 cas en 2012 » , a souligné Alexis Eliras Dokékias.

Treize sociétés pharmaceutiques, quatre gouvernements nationaux, la Fondation Bill et Melinda Gates, la Banque mondiale et l’OMS ont adopté la déclaration de Londres sur les Maladies tropicales négligées, une initiative mondiale qui vise à contrôler et à éradiquer au moins dix MTN entre 2012 et 2020.

La lutte contre les MTN préoccupe les Etats d’Afrique et les organismes en charge des problèmes de la santé publique.

Les pays africains et d’autres partenaires avaient en 2012 à Accra (Ghana), lancé un appel pour une action urgente en vue d’accélérer les efforts, le contrôle et l’élimination des MTN.

La 132e session du conseil exécutif de l’OMS a recommandé en juin 2012, à la 66e assemblée mondiale de la santé, de formuler une résolution sur les dix-sept MTN.

La réunion qui se tient à Brazzaville fait suite à la consultation régionale des partenaires en juin 2012, à Accra, au cours de laquelle avaient été identifiés et discutés les priorités et les engagements de tous les partenaires requis pour l’intensification urgente des activités de lutte et d’élimination des MTN.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
afriquesanté

Related Articles

Nigeria: le massacre de Mubi toujours sans explication

L’établissement universitaire où une quarantaine de personnes ont été massacrées à Mubi, dans le nord-est du Nigeria, écarte l’explication de

Arrêt sur le monument de la Renaissance africaine

Plus de deux ans se sont écoulés depuis l’inauguration le 3 avril 2010, à l’occasion des cérémonies du cinquantenaire de

Pour aider l’Afrique, il faut commencer par les femmes, selon Melinda Gates

[GARD align= »center »] Si l’on veut aider l’économie de l’Afrique à se redresser, il faut commencer par les femmes, a préconisé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*