68 fonctionnaires licenciés pour avoir détourné 2 millions de dollars au Malawi

[GARD align= »center »]

Le président du Malawi Peter Mutharika

Le président du Malawi Peter Mutharika|©DR

Soixante-huit fonctionnaires ont été licenciés après avoir détourné deux millions de dollars, a annoncé jeudi le gouvernement du Malawi, nouvelle affaire dans un pays qui peine à se relever du « Cashgate », un scandale de corruption qui avait entraîné le gel de l’aide internationale.

Ces employés du ministère de l’Agriculture sont accusés d’avoir organisé un système d’emplois fictifs et de paiement de salaires exagérément élevés entre 2012 et 2014.

« Les 68 fonctionnaires ont été licenciés et l’affaire a été transmise au bureau du procureur pour des poursuites », a déclaré Osborne Tsoka, porte-parole du ministère dans un communiqué.

L’enquête a montré qu’une bonne partie d’argent a été détournée par les comptables du ministère.

Les affaires de corruption ne sont pas rares dans le service public malawite où les 180.000 fonctionnaires gagnent environ 100 dollars par mois.

En 2013, environ 30 millions de dollars avaient disparu des caisses de ce petit pays pauvre d’Afrique australe, dans des détournements impliquant des dizaines de fonctionnaires, hommes d’affaires et dirigeants politiques.

A la suite de ce scandale, dit du « Cashgate », de nombreux pays étrangers avaient gelé leur aide au pays, une décision désastreuse pour le Malawi dont le budget dépend à 40% de l’aide étrangère.

L’affaire avait contribué à la défaite de la présidente Joyce Banda lors des élections de 2014 au profit de son adversaire Peter Mutharika qui s’était engagé à lutter contre la corruption.

Quatre personnes ont depuis été condamnées à des peines de prison pour leur implication dans le « Cashgate ».

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Malawi

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Soupçonnée de crimes contre l’humanité: une ex-commandante de Charles Taylor relâchée

[GARD align= »center »] Une ancienne commandante des forces du Front national patriotique du Liberia (NPFL) de Charles Taylor, soupçonnée d’avoir commis

Le nom de domaine Ebola.com vendu pour plus de 200 000 dollars

[GARD align= »center »] Le malheur des uns fait le bonheur des autres et l’épidémie d’Ebola a permis aux propriétaires du nom

Mali: l’UA obtient un cessez-le-feu signé par Bamako et trois groupes armés

[GARD align= »center »] Le gouvernement malien a signé vendredi soir un accord de cessez-le-feu, qui avait déjà été paraphé quelques heures

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*