A Dakar, des étudiants déférés au Parquet pour avoir lancé des pierres au Président

A Dakar, des étudiants déférés au Parquet pour avoir lancé des pierres au Président
Le président sénégalais, Macky Sall

Le président sénégalais, Macky Sall

Des étudiants qui avaient jeté des pierres au Président Macky Sall et aux forces de l’ordre, lors d’une visite officielle à l’université de Dakar, ont été déférés, lundi, au Parquet après plusieurs jours de garde-à-vue.

C’est le vendredi 31 juillet 2015, que les pensionnaires de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avaient hué le convoi présidentiel avant de lancer des pierres en direction du président de la République et sur les forces de l’ordre. Macky Sall était venu inaugurer de nouveaux logements et voulait, par la même occasion, effectuer un pèlerinage à une chambre où il était logé, pendant qu’il était encore étudiant.

Ce qui n’a, jusqu’à présent et finalement, jamais eu lieu à cause des violences estudiantines sur fond de rivalités entre associations étudiantes et l’exigence de justice pour Bassirou Faye. Etudiant originaire de Diourbel, une ville du centre du pays, Bassirou Faye avait été tué par balle, au cours d’affrontements entre étudiants, qui réclamaient le paiement de leurs bourses, et la police. Les incidents s’étaient déroulés le 14 août 2014 sur le campus de l’UCAD.

Lors de sa visite mouvementée au campus, Macky Sall a annoncé que le procès du meurtrier de Bassirou Faye se déroulera au mois d’octobre. Les noms de plusieurs policiers ont été évoqués au cours de l’enquête, qui a conduit à des arrestations dans les rangs des forces de l’ordre. L’un des policiers mis en cause est toujours détenu, mais selon des juristes interrogés par des médias sénégalais, le dossier est loin d’être clos.

En attendant, les étudiants déférés au parquet ce lundi, pourraient être jugés pour atteinte à la sureté de l’Etat.

© OEIL D’AFRIQUE

Contacter la rédaction : odasenegal@oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
dakaretudiantsmacky sall

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Kafando sur l’affaire Sankara: «il y a une incompréhension…»

Les autorités de la transition burkinabè reviennent à la charge sur l’affaire Thomas Sankara. Le Président Michel Kafando estime que

Francophonie: les enjeux du sommet de Dakar

 [GARD align= »center »] Le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye a livré,  lundi à Dakar, les enjeux du XVe sommet de

Sénégal: un Général français invite à «s’adapter au mode opératoire» des terroristes

[GARD align= »center »] Le commandant des Eléments français au Sénégal (Efs) Général Pascal Facon a appelé jeudi à Dakar à «un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*