Abdou, un migrant clandestin montre sa périlleuse traversée sur Instagram

Abdou Diouf, un jeune sénégalais qui livre, à coup de selfies, son parcours périlleux sur la route de l’Europe

Abdou Diouf, un jeune sénégalais qui livre, à coup de selfies, son parcours périlleux sur la route de l’Europe

Les confrères du Huffington Post ont repéré le compte Instagram de Abdou Diouf, un jeune sénégalais qui livre, à coup de selfies, son parcours périlleux sur la route de l’Europe. Malheureusement, ce « parcours » n’était en fait qu’un coup de pub pour un festival de photos.

L’histoire d’Abdou, un jeune migrant sénégalais qui a raconté son douloureux périple de Dakar à Barcelone a interpellé plus d’un internaute à travers le monde. Parti du Sénégal, le jeune homme a posté, pendant plusieurs jours, des images saisissantes de sa traversée clandestine, suscitant de nombreuses réactions relayées par plusieurs medias. Après une coupe de cheveux et un dernier repas cuisiné par sa mère, son voyage plein d’espoir débute sur la moto d’un ami qui l’emmènera vers Nouadhibou, ville côtière de Mauritanie proche de la frontière marocaine. « Je ne sais pas ce qui m’attends. Des problèmes, des larmes et le froid, mais maintenant je suis positif », peut-on lire sous la photo le montrant devant la moto de son ami. La photo de son dernier repas cuisiné par sa mère laisse imaginer la tristesse et l’espoir du jeune homme qui part pour aussi « l’aider car elle est trop vieille pour travailler ».

Mais l’incroyable aventure était en fait une mise en scène orchestrée par l’agence de production espagnole Volga pour promouvoir un festival de photographie basque sur le thème du voyage. « C’est une campagne pour GetxoPhoto 2015, un festival dédié à la photo », a notamment indiqué l’agence dans un communiqué de presse. Pour Volga, il s’agissait de mener « une réflexion sur la manière dont nous partageons nos images de déplacements et de migration, dans les médias établis et sur les réseaux sociaux ». Abdou Diouf s’appelle en réalité Hagi Touré, un joueur du club catalan de handball Platja Calella, engagé comme acteur tout comme les autres protagonistes apparus sur les images. Les photos en question ont été prises par l’iphone d’un des directeurs artistiques du projet, et réalisées en 24h à 20 km autour de Barcelone. 


« Pas de rêve en Europe »

La campagne a sans nul doute soulevé un point sensible sur le traitement et la perception du problème des migrants pourtant omniprésent dans l’actualité. « La migration ne se raconte que d’une seule manière, et nous avons voulu le faire d’une autre façon », précise l’agence au JDD.fr. En 2014, plus de 170 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, et plus de 3 000 d’entre eux ont péri. Et les chiffres sur l’immigration clandestine, il y en a. En occident, les journaux en font leurs choux gras, et les politiciens une arme de conquête de l’électorat. Mais pas grand monde ne s’intéresse vraiment au pourquoi et comment ces migrants affrontent ce périlleux et long voyage. Le témoignage d’Abdou, alias Hagi, aura le mérite de recentrer le débat sur le caractère humain du problème. 

 

 

 

Derrière ces chiffres, ce sont des êtres humains, des parcours individuels, qui se battent chaque jour pour survivre. Et, arrivés à bon port, c’est un labyrinthe administratif qu’il doivent affronter pour pouvoir, peut-être (ou peut-être pas), espérer rester en Europe. Selon Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne, 31.475 migrants ont déposé une demande d’asile au Royaume-Uni en 2014. Ils étaient deux fois plus en France avec 62.735 demandes. Cependant, 39% de ces demandes ont été acceptées au Royaume-Uni contre seulement 22% du côté français. Le dernier selfie d’Abdou Diouf le montre en Espagne, enveloppé dans une couverture thermique dorée « en direction d’un centre de rétention », avec parmi les hashtags, #nodreamineurope (= pas de rêve en Europe).

 

Marie Hélène Sylva
© OEIL D’AFRIQUE

Marie Hélène Sylva

Marie Hélène Sylva

Journaliste à oeil d'Afrique, basée à Paris (France)


Tags assigned to this article:
afriqueinstagramMigrant

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 02 septembre 2016

[GARD align= »center »] Ali Bongo : « la démocratie s’accommode mal de la prise d’assaut d’un Parlement » Le président gabonais Ali Bongo a

Le mariage homosexuel marque « la fin du monde », dit un ministre ivoirien

 [GARD align= »center »] Le mariage homosexuel va marquer « la fin du monde », estime le ministre ivoirien de la Fonction publique Gnamien

Aminata Niane glisse d’une présidence à l’autre

Figure de l’ère Wade, Aminata Niane, ancienne patronne de l’agence nationale des grands travaux devient conseillère de Macky Sall. Une

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*