Affaire de diffamation: Jeune Afrique condamné par la justice française

[GARD align= »center »]

jeune afrique

La justice française a condamné l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique dans une affaire de diffamation liée à l’ancien ambassadeur de la Côte d’Ivoire auprès de l’ONU, Youssoufou Bamba. Le diplomate ivoirien avait accusé le journal de lui avoir prêté des propos sur la Sahara qu’il dit «n’avoir jamais tenus» et ayant causé son limogeage.

C’était en octobre 2014 à l’ONU, Jeune Afrique écrivait que Youssoufou Bamba, l’ambassadeur ivoirien auprès de cette organisation, qualifiait le Sahara de «dernière colonie d’Afrique», expression, selon l’hebdomadaire panafricain, que la diplomatie marocaine a aussitôt interprété comme un soutien implicite aux indépendantistes du Front Polisario.

Du coup, s’en est suivi le limogeage par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara du diplomate à l’ONU.

A son tour, Youssoufou Bamba s’est ouvert à la justice française, en décidant de trainer l’hebdomadaire au tribunal, en mars 2015. Dans son verdict, le juge a condamné Marwane Ben Yahmed, en qualité de directeur de la publication de l’hebdomadaire Jeune Afrique, «à lui verser la somme de X euros à titre de dommages et intérêts, en réparation du préjudice résultant des atteintes portées à son honneur et à sa considération par des propos contenus dans un article publié en page 8 du numéro 2825 de Jeune Afrique daté du 1er au 7 mars 2015, ainsi que la somme de X euros sur le fondement de l’article 700 du code de procédure civile, outre sa condamnation aux entiers dépens de l’instance».

Selon les conclusions de la justice, le propos qu’il est imputé au diplomate d’avoir tenu à l’ONU en qualifiant le Sahara de «dernière colonie d’Afrique», n’a jamais été tenu, ce qu’a reconnu Jeune Afrique dans un article mis en ligne sur son site le 13 mars 2015.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
DiffamationJeune Afriquejustice

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

La CPI veut plus de preuves avant un éventuel procès contre Gbagbo

Dans une décision rendue lundi, ils demandent au procureur un complément d’enquête avant de mettre Laurent Gbagbo en accusation et,

Burundi : le président Pierre Nkurunziza réapparaît

Le président burundais Pierre Nkurunziza est apparu dimanche à son palais de Bujumbura, pour la première fois depuis la tentative

Nigeria, Ghana, Côte d’Ivoire et Sénégal,  »le quarté gagnant » du commerce ouest-africain

Le commerce ouest-africain, qui a crû à un taux moyen de 18% lors des cinq dernières années, est dominé par

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*