Affaire de diffamation: Jeune Afrique condamné par la justice française

[GARD align= »center »]

jeune afrique

La justice française a condamné l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique dans une affaire de diffamation liée à l’ancien ambassadeur de la Côte d’Ivoire auprès de l’ONU, Youssoufou Bamba. Le diplomate ivoirien avait accusé le journal de lui avoir prêté des propos sur la Sahara qu’il dit «n’avoir jamais tenus» et ayant causé son limogeage.

C’était en octobre 2014 à l’ONU, Jeune Afrique écrivait que Youssoufou Bamba, l’ambassadeur ivoirien auprès de cette organisation, qualifiait le Sahara de «dernière colonie d’Afrique», expression, selon l’hebdomadaire panafricain, que la diplomatie marocaine a aussitôt interprété comme un soutien implicite aux indépendantistes du Front Polisario.

Du coup, s’en est suivi le limogeage par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara du diplomate à l’ONU.

A son tour, Youssoufou Bamba s’est ouvert à la justice française, en décidant de trainer l’hebdomadaire au tribunal, en mars 2015. Dans son verdict, le juge a condamné Marwane Ben Yahmed, en qualité de directeur de la publication de l’hebdomadaire Jeune Afrique, «à lui verser la somme de X euros à titre de dommages et intérêts, en réparation du préjudice résultant des atteintes portées à son honneur et à sa considération par des propos contenus dans un article publié en page 8 du numéro 2825 de Jeune Afrique daté du 1er au 7 mars 2015, ainsi que la somme de X euros sur le fondement de l’article 700 du code de procédure civile, outre sa condamnation aux entiers dépens de l’instance».

Selon les conclusions de la justice, le propos qu’il est imputé au diplomate d’avoir tenu à l’ONU en qualifiant le Sahara de «dernière colonie d’Afrique», n’a jamais été tenu, ce qu’a reconnu Jeune Afrique dans un article mis en ligne sur son site le 13 mars 2015.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
DiffamationJeune Afriquejustice

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

RDC : Expulser plus de 112 mille ressortissants de Brazzaville est une affaire très grave selon Lambert Mende

[GARD align= »center »] En marge de la visite d’Etat du Président de la République Démocratique du Congo (RDC) à Paris, le

Côte d’Ivoire: Henri Konan Bédié reçoit Blaise Compaoré à Abidjan

[GARD align= »center »] Henri Konan Bédié, le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), un grand allié au pouvoir, reçoit

Liberia: cité dans une affaire de corruption, le président de l’Assemblée nationale démissionne

[GARD align= »center »] Le président de l’Assemblée nationale du Liberia, Alex Tyler, notamment cité dans une affaire de corruption, a annoncé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*