Affaire vidéo des FARDC dans le Kasai: Paul Nsapu va porter plainte contre Lambert mende

[GARD align= »center »]

L’affaire de la vidéo des éléments de Forces armées de la République Démocratique du Congo va-t-elle se poursuivre devant la justice civile ? Paul Nsapu, secrétaire général adjoint en charge des missions à la FIDH, accusé par le ministre congolais Lambert Mende, a l’intention d’obtenir réparation.

Suite à la publication d’une vidéo montrant des hommes habillés en tenues militaires ressemblant à celles des FARDC en train d’exécuter des civils, les réactions d’indignations se multiplient. Du côté de la RDC, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende a accusé plusieurs personnes d’être à l’origine d’un « montage » visant à ternir l’image du Congo.

Accusé par le ministre congolais, Paul Nsapu a répondu en exclusivité aux questions d’œil d’Afrique.

[arve url= »https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/tracks/308408225&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true »/]

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
fardcLambert MendeRDC

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

RDC: le gouvernement congolais exige la libération immédiate et sans condition des étudiants arrêtés en Inde

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) exige, dans une lettre de protestation remise mardi par le vice

RDC: Les groupes rebelles à l’est en panique avant l’arrivée de la force neutre

L’arrivée de la birgade d’intervention pour traquer tous les groupes rebelles qui  jusqu’à présent perpétuent des crimes ignobles à l’Est

RDC : Le M23 dénonce l’exclusion de ses anciens combattants de la loi d’amnistie

[GARD align= »center »] En République démocratique du Congo, l’ex-rébellion du Mouvement du 23-mars (M23) a dénoncé lundi des injustices dans l’application

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*