Afrique de l’Est – La malnutrition : les secteurs privés régionaux aux manettes

Près de deux millions d'enfants soudanais souffrent de malnutrition chaque année (AFP/ALBERT GONZALEZ FARRAN)

Près de deux millions d’enfants soudanais souffrent de malnutrition chaque année (AFP/ALBERT GONZALEZ FARRAN)

Si l’Afrique de l’Est fait face aux risques de famine ou de malnutrition à chaque instant, les acteurs privés de ces Etats sont aux premières loges face à ce défi. 

[GARD align= »center »]

Un million de jeunes sont impactés en Afrique de l’Est par la problématique de la malnutrition. Ce fléau porte aussi des conséquences économiques sur le continent. «En Afrique, 11% du PIB est perdu chaque année en raison de la malnutrition» affirme un rapport de l’Institut internationale de recherches sur les politiques alimentaires. Face à ce constat, plusieurs Etats ont décidé de frapper fort. «Le gouvernement kényan soutient notre activité. Il représente 30% de notre chiffre d’affaires depuis 2014», affirme Claudius Kurtna le patron de Nutribisc, société productrice de biscuits à base de poisson.

Nairobi n’est pas la seule capitale à miser sur le secteur privé. L’Ethiopie a également dévoilé ses objectifs au grand jour avec la création de l’incubateur économique Bluemoon spécialisé dans l’agribusiness.

Dr Eleni Gabre Madhin, gérante de cet incubateur ne masque pas ses ambitions : «Pour lutter contre la famine et la malnutrition, il faut aussi permettre aux jeunes créateurs d’entreprises d’impulser une dynamique. Quand un jeune invente un processus nouveau pour que tout producteurs de lait connaisse une hausse de sa production de l’ordre de 20%, c’est à encourager et surtout accompagner pour tracer les contours d’une réussite assurée », commente-t-elle. Ce modèle d’incubateur pourrait constituer autant d’outils efficace pour atteindre l’auto-suffisance alimentaire sur le continent africain.

Oeil d’Afrique


Tags assigned to this article:
afriquemalnutrition

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

L’Afrique devient le premier importateur de médicaments chinois

Apres les minérais, l’électronique, l’habillement, la Chine se fait une part belle en Afrique. En effet, le continent est devenu premier importateur

Présidentielle à Sao Tomé: victoire du camp du Premier ministre

[GARD align= »center »] Seul en lice après le retrait du président sortant, le candidat du Premier ministre a remporté sans surprise

Soudan du sud : Les négociations pour un Cessez-le-feu ont enfin démarré à Addis-Abeba

 [wp_ad_camp_3] Après quelques jours de déchirement et de combats dans le Nord du pays, les négociations inter sud soudanais ont

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*