Afrique du Sud: 27 garçons décèdent lors d’une circoncision rituelle

Afrique du Sud: 27 garçons décèdent lors d’une circoncision rituelle

Des négligences sont à l’origine de la mort de 27 jeunes garçons sud-africains, décédés après une circoncision rituelle, et le président Jacob Zuma en personne a demandé à la police de faire diligence.

Des enquêtes pour meurtre ont été ouvertes il y a déjà quelques jours, mais à ce stade, il n’y a eu « aucune arrestation ni inculpation », a précisé le colonel de police Leonard Hlathi.

« Nous avons 27 morts », a-t-il précisé, révisant à la hausse un premier bilan de 23 morts, après le décès de quatre autres enfants dans la province du Mpumalanga. Les victimes étaient âgées de 13 à 21 ans, sont tous morts dans des « écoles d’initiation » de cette province du nord-est du pays.

« Nous avons la preuve qu’il y a eu des négligences », a pour sa part indiqué Kgoshi Mathiblea Mokoena, chef de file des leaders traditionnels dans cette province.

Les rites d’initiation, courants chez les Xhosas, les Sothos et les Ndébélés, ont fait des centaines de morts ces dernières années en Afrique du Sud, malgré les efforts des autorités pour tenter d’inculquer quelques règles d’hygiène aux guérisseurs traditionnels.

Après les condoléances du gouvernement adressée aux familles, le président Zuma a pris la peine de réagir mardi, évoquant « l’indignation suscitée par la perte inutile d’autant de jeunes vies humaines entre les mains de ceux qui sont supposés les élever et les protéger ».

« Nous saluons l’action de la police qui a ouvert des enquêtes pour meurtre, mais nous lui demandons de garantir que justice soit faite pour les familles et que les responsables de ces décès soient amenés sans délai devant les tribunaux », a-t-il déclaré.

Outre la circoncision, l’initiation comprend généralement plusieurs semaines dans le bush, au cours desquelles des anciens enseignent les valeurs du courage viril et la discipline.

Oeil d’Afrique avec AFP


Tags assigned to this article:
afrique du sud

Related Articles

Mandela va bien après sa sortie de l’hôpital, selon son épouse

L’ex-président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé dix jours fin mars-début avril pour une pneumonie à l’âge de 94 ans, va bien,

Afrique du sud: l’opposition attaque Zuma dans la rue et devant la justice

[GARD align= »center »] Les deux principaux partis d’opposition sud-africains manifestaient mardi à Johannesburg, devant la Cour constitutionnelle où leurs avocats plaidaient

Afrique du Sud : On arrête un peu et on reprend lundi avec les audiences du procès Pistorius

[GARD align= »center »] Le procès d’oscar Pistorius est ajourné jusqu’à lundi prochain. C’est ce qu’ont décidé les juges sud-africains mercredi. Le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*