Afrique du Sud : On arrête un peu et on reprend lundi avec les audiences du procès Pistorius

Afrique du Sud : On arrête un peu et on reprend lundi avec les audiences du procès Pistorius

[GARD align= »center »]

Oscar Pistorius

Oscar Pistorius

Le procès d’oscar Pistorius est ajourné jusqu’à lundi prochain. C’est ce qu’ont décidé les juges sud-africains mercredi. Le procès du champion handisport sud-africain Oscar Pistorius pour le meurtre de sa petite amie dans la nuit de la Saint-Valentin 2013.

La juge Thokozile Masipa qui a fait l’annonce précise que c’est une demande du Parquet qui doit boucler sa partie du dossier au début de la semaine prochaine avec la comparution restante de « quatre ou cinq témoins » qui doivent intervenir dans le procès démarré depuis le 3 mars à Pretoria.
Le parquet général a demandé avoir une journée entière pour « reconsulter » ses témoins, à savoir jeudi, avant le week-end prolongé qui démarre vendredi, férié en Afrique du Sud. En effet, vendredi sera commémoré par la Nation Arc-en-ciel, le jour des Droits de l’Homme.

Initialement, 107 témoins figuraient sur sa liste mais le parquet n’est pas obligé de les appeler tous. Le procès qui devrait s’achever jeudi, avant que la juge ne prépare son verdict puis sa sentence qui sera annoncée sans doute plusieurs semaines plus tard, ne pourra finir que la semaine prochaine.

L’ajournement du procès a été accepté par les Conseils du Champion paralympique, Oscar Pistorius. « C’est un procès onéreux, coûteux, mais sur cette base qui nous a été expliquée que le parquet va boucler en début de semaine prochaine, nous avons accepté », a dit Me Barry Roux.

Le procès d’Oscar Pistorius a pris du retard en raison d’incidents et de délais de traduction, parfois très laborieuse, sans compter les très longs contre-interrogatoires de Me Roux, qui a multiplié les questions sur des détails en apparence éloignés du fond de l’affaire.

[GARD align= »center »]

Rappelons que l’athlète paralympique plaide non coupable du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp. Depuis le début du procès, il a toujours soutenu avoir tué Reeva accidentellement, croyant que c’était un voleur caché dans les WC de sa chambre. Des infractions à la loi sur le port d’armes ont été jointes au dossier, dont il plaide aussi non coupable. Pour chaque accusation, il plaide non coupable.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
afrique du sudjusticeOscar Pistorius

Related Articles

Mozambique: le leader de l’opposition échappe à des tirs contre son convoi

Le leader d’opposition du Mozambique Afonso Dhlakama a échappé indemne à des tirs qui ont touché son convoi samedi soir,

Afrique du Sud: dizaines de milliers de manifestants pro-palestiniens

[GARD align= »center »] Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi au Cap pour exprimer leur solidarité avec les Palestiniens

Centrafrique: l’armée sud-africaine perd 13 hommes, pas de retrait immédiat

Au moins treize militaires sud-africains déployés en République centrafricaine ont été tués et 27 blessés dans des combats lors de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*