Afrique du Sud: Le FMI revoit ses prévisions de croissance pour l’année 2014

Afrique du Sud: Le FMI revoit ses prévisions de croissance pour l’année 2014

[GARD align= »center »]

Johannesburg

Johannesburg | Archives

Axel Schimmelpfennig, le représentant du Fonds monétaire international (FMI) en Afrique du Sud a annoncé dans les colonnes du quotidien économique Business Day paru le 10 juillet que son institution devrait  à nouveau revoir à la baisse sa prévision de croissance pour l’Afrique du Sud. La faute aux mouvements de grèves et des incertitudes sur son approvisionnement en électricité dans le pays.

«D’ici à la fin du mois, le FMI va publier ses nouvelles perspectives économiques mondiales, et je m’attends à ce que nous revoyions à la baisse la prévision de croissance pour 2014, comme l’ont déjà fait d’autres observateurs », a déclaré dans les colonnes du quotidien Business Day, Axel  Schimmelpfennig, représentant du Fonds monétaire international (FMI) en Afrique du Sud.

[GARD align= »center »]

Le FMI a déjà baissé à plusieurs reprises sa prévision de croissance de l’économie sud-africaine pour 2014, de 2,9% en octobre à 2,8% en janvier et 2,3% en avril.  Néanmoins, la dernière prévision du FMI est plus optimiste que celle de la Banque centrale sud-africaine (2,1%), la Banque mondiale (2%), l’agence Standard& Poor’s (1,9%) et l’agence Fitch (1,7%). Mais après avoir enregistré une grève de cinq mois dans le secteur du platine, l’Afrique du Sud est  actuellement touchée par un débrayage des métallurgistes qui risque de paralyser toute l’industrie manufacturière la grève se prolonge.

[GARD align= »center »]

M. Schimmelpfennig et les experts expriment leur inquiétude pour l’approvisionnement en électricité du pays, constamment au bord de la rupture, tant les centrales tournent à pleine capacité. Les prévisions indiquent que l’Afrique du Sud doit réaliser une croissance pérenne de 6 à 7% par an pendant plusieurs années pour réduire le taux du chômage qui culmine à 25%  de la population active.  Mais cette croissance reste subordonnée à la situation sociale du pays, notamment la fin des mouvements de grève incessants.

©Oeildafrique.com 

 


Tags assigned to this article:
afrique du sudFMI

Related Articles

Oscar Pistorius est sorti de prison

L’ex-champion paralympique Oscar Pistorius, condamné en 2014 à cinq ans de prison pour l’homicide involontaire de sa petite amie est

Afrique du Sud: La victoire de l’ANC, une victoire pour Mandela selon Zuma

[GARD align= »center »] L’ANC a remporté les élections générales du 7 mai dernier en Afrique du Sud. Et cette victoire, le

Prix de la carte Sim en RDC : le ministre Mulumba et les opérateurs de téléphonie à couteaux tirés

[GARD align= »center »] Comment peut-on maximiser les recettes de l’Etat congolais tout en luttant contre la fraude à travers la Sim

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*