Afrique du Sud: Les jeunes de l’ANC pour un départ de Jacob Zuma

Afrique du Sud: Les jeunes de l’ANC pour un départ de Jacob Zuma

Le président sud-africain Jacob Zuma, le 29 juin 2012 à Johannesbourg
© AFP/Archives Alexander Joe

L’influente Ligue des jeunes de l’ANC a indiqué mercredi soutenir un départ du président sud-africain Jacob Zuma, appelant à son remplacement par le vice-président Kgalema Motlanthe.

En amont de l’assemblée de l’ANC en décembre, qui désignera le nouveau chef du parti au pouvoir — et de fait, le prochain président d’Afrique du Sud — la Ligue de la jeunesse a jugé qu’un « changement radical et urgent » était nécessaire.

Le mouvement de jeunes de l’ANC (Congrès national africain) est en conflit ouvert avec Jacob Zuma depuis le renvoi de son ancien chef Julius Malema, exclu du parti pour avoir semé des divisions internes et pour indiscipline.

M. Malema, qui est par ailleurs inculpé dans une affaire de corruption, a demandé la démission du président Zuma après le massacre de 34 mineurs grévistes en août par la police.

La Ligue des jeunes a souvent été un courant puissant au sein de l’ANC, lançant les carrières politiques de Nelson Mandela, Walter Sisulu et Olivier Tambo.

Mais bien qu’il puisse être une épine dans le pied de Jacob Zuma, le mouvement aura cependant du mal à faire pencher la balance dans la bataille pour la direction du parti.

La Ligue des jeunes ne représente officiellement que 45 des 4.500 délégués qui nommeront le prochain chef du parti.

Zuma veut dépenser 18 millions d’euros pour rénover sa maison

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
AfSudANCjeunespolitique

Related Articles

Le Marathon des Bateke: Rallyes du Congo RDC

Le 17, 18 et 19 septembre 2010 avait eu en RD Congo, le marathon des Bateke comptant pour les points

Côte d’Ivoire/élection référendaire: Faible affluence dans les bureaux de vote

[GARD align= »center »] Le référendum constitutionnel de dimanche en Côte d’Ivoire n’a pas drainé autant de monde qu’aurait souhaité la plate-forme

Côte d’Ivoire: Le FPI annonce la candidature de Laurent Gbagbo pour l’élection présidentielle de 2015

[GARD align= »center »] Laurent Gbagbo peut-il retourner en Côte d’ivoire en cette année 2014 afin de pouvoir prendre par aux élections

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*