Afrique du Sud : Nkosazana Dlamini-Zuma ne sera pas candidate pour les législatives

Afrique du Sud : Nkosazana Dlamini-Zuma ne sera pas candidate pour les législatives

[GARD align= »center »]

Nkosazana Zuma

Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la commission de l’Union africaine

Nkosazana Dlamini-Zuma, ne sera pas candidate aux prochaines élections législatives en Afrique du Sud. La présidente de la commission de l’Union Africaine (UA), a démenti à Addis-Abeba les informations selon lesquelles elle aurait l’intention de se présenter aux élections législatives en Afrique du Sud sous la bannière du Congrès National Africain (ANC).

Nkosazana Dlamini-Zuma a tenu à mettre un terme aux rumeurs colportées par la presse sud-africaine qui  affirmait que Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, ministre de son état, pourrait se présentée aux prochaines élections législatives dans son pays. L’information a indiqué que Nkosazana Dlamini-Zuma serait en position éligible sur la liste de l’ANC qu’elle serait placée 17e sur la liste de l’ANC pour l’Assemblée nationale. En revanche, la liste dont070-411 on parle n’est pas officielle.

Depuis le sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, Mme Dlamini-Zuma a précisé qu’elle reste à son poste à l’UA et qu’elle n’a pas l’intention de laisser son mandat inachevé pour un poste de députation dans son pays. Par rapport à son appartenance au parti historique ANC, Dlamini-Zuma a rappelé que « Je suis un membre de l’ANC, je l’ai toujours été et je vais mourir comme un membre de l’ANC… ».

La présidente de la Commission de l’UA est résolue à aller
70-410 jusqu’au terme de son mandat qui s’achève en 2016.

Les élections en Afrique du Sud sont prévues entre fin avril-début mai.  Pour l’heure, les responsables du parti au pouvoir affirment que la liste de l’ANC est encore en réajustement et celle arrêtée officiellement ne sera connue qu’en fin du mois de janvier.

[GARD align= »center »]

Toutefois, plusieurs analystes avancent que Nkosazana Dlamini-Zuma n’a pas fait l’unanimité à la Présidence de la Commission de l’UA. Mme Zuma aurait passé plus de temps en Afrique du Sud qu’à Addis-Abeba. De plus, ce n’est pas le grand amour avec les pays d’Afrique francophones de l’Union.

La rédaction Oeildafrique.com

 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
afrique du sudnkosazana dlamini zuma

Related Articles

Afrique du Sud: Zuma pourrait prendre une cinquième femme pour ses vieux jours

[GARD align= »center »] Le président sud-africain Jacob Zuma, âgé de 72 ans, a laissé entendre qu’il pourrait prendre une cinquième femme

La Tanzanie élit son président, un scrutin serré et périlleux pour le pouvoir

Les Tanzaniens se rendaient aux urnes dimanche pour élire leur président, leurs députés et leurs conseillers municipaux lors d’un scrutin

En Zambie, le chef de l’opposition inculpé de « trahison »

[GARD align= »center »] Le principal opposant zambien Hakainde Hichilema a été inculpé mercredi pour avoir tenté de bloquer le convoi présidentiel,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*