Afrique du Sud-Rwanda : Les deux pays expulsent chacun des diplomates de l’autre pour espionnage

Afrique du Sud-Rwanda : Les deux pays expulsent chacun des diplomates de l’autre pour espionnage

[GARD align= »center »]

Jacob Zuma et Paul Kagamé

Jacob Zuma et Paul Kagamé

Entre l’Afrique du Sud et le Rwanda, ce n’est plus le grand amour. Les relations entre les deux connaissent quelques difficultés avec l’expulsion ce vendredi de plusieurs diplomates rwandais du territoire sud-africain. Ces diplomates sont accusés d’espionnage à la suite de l’attaque lundi contre le domicile du Chef de l’opposition rwandaise en exil, le général Kayumba Nyamwasa.

En effet, l’ancien chef d’état-major des Forces armées rwandaises. Cet ancien officier rwandais qui vit depuis des années sous protection de l’Etat sud-africain a été l’objet d’attaque armée en début de semaine par des individus non encore identifiés. Les enquêtes ouvertes par la sécurité sud-africaine a conduit à des diplomates accusés d’espionnage. Ceux-ci ont été tout simplement expulsés illico presto par l’Afrique du Sud.

Les autorités de Pretoria expliqué que la décision fait suite à l’attaque contre le domicile d’un opposant rwandais, le général Nyamwasa. Jusqu’à présent, la police sud-africaine avait ouvert une enquête pour simple cambriolage. Les enquêteurs n’excluent pas un lien avec l’assassinat de Patrick Karegeya, ancien Chef de renseignement du Rwanda qui a été retrouvé mort le 1er janvier dernier à Johannesburg dans une chambre d’hôtel alors qu’il était allé rencontrer un ami.

Comme il fallait s’y attendre, c’est une réponse du berger à la bergère de la part du Rwanda. Le pays de Paul Kagame à son tour, expulsé plusieurs diplomates sud-africains confirmant ainsi que les liens diplomatiques entre les deux pays sont profondément ébranlés.

Les opposants rwandais sont constamment victimes d’attaques et de tentative d’assassinat. En effet, le général Nyamwasa avait déjà été victime d’une tentative d’assassinat en 2010 à Johannesburg. C’est à la suite de cet incident que l’Etat sud-africain l’avait alors mis sous protection. Les origines de cette dernière attaque contre l’opposant rwandais ne sont pas tout à fait méconnues des services de sécurité sud-africains. Les forces de l’ordre ont tenté de tendre un piège à aux assaillants afin de remonter aux commanditaires de cet attentat.

[GARD align= »center »]

Des tensions existaient déjà entre l’Afrique du Sud et le Rwanda. Déjà en 2010, la Nation Arc-en-ciel avait  rappelé son ambassadeur au Rwanda pour consultation après la tentative d’assassinat contre le général Nyamwasa.

L’argument avancé par le Rwanda à la suite de l’expulsion des six diplomates sud-africains de haut rang, est qu’eux aussi sont accusés d’espionnage.

A y voir de près, il ne s’agit que du débat du bras de fer entre ces deux pays. Les jours à venir promettent beaucoup de choses. 

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

 


Tags assigned to this article:
afrique du sudrwanda

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 23 juin 2016

[GARD align= »center »] Guinée-Equatoriale : Le président Obiang promeut son fils Teodorin vice-président   Le président de la Guinée-Equatoriale, Teodoro Obiang

Un tutis burundais parle au peuple des grands lacs

J’avais reçu comme souvent un appel qui m’avait beaucoup surpris. Le monsieur s’était présenté comme un activiste burundais et qu’il

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan, nouveau Premier ministre

Daniel Kablan Duncan, 69 ans, ministre des Affaires étrangères sortant, a été nommé mercredi Premier ministre par le président ivoirien

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*