Afrique du Sud: T.B. Joshua déclaré persona non grata par les jeunes de l’ANC

Afrique du Sud: T.B. Joshua déclaré persona non grata par les jeunes de l’ANC

[GARD align= »center »]

Afrique du Sud: T.B. Joshua déclaré persona non grata par les jeunes de l’ANC

Afrique du Sud: T.B. Joshua déclaré persona non grata par les jeunes de l’ANC

Suite à l’effondrement de la Synagogue Church Of All Nations (SCOAN), qui avait fait une centaine de morts, le télévangéliste nigérian T.B. Joshua qui est la cause de ce drame est désormais déclaré persona non grata en Afrique du Sud.

Les jeunes de l’African national congres (ANC) regroupés au sein de la ligue des jeunes de l’ANC au pouvoir vient de mettre en garde T. B. Joshua. Ils demandent au prophète de ne plus mettre les pieds en Afrique du Sud où il entend se déplacer chaque mois pour honorer la mémoire des ressortissants Sud-Africains morts dans l’effondrement de l’un de ses immeubles.

Rebone Tau, membre de la ligue des jeunes de l’ANC estime qu’il n’est plus question d’autoriser l’homme de Dieu à venir dans le pays tant que les responsabilités du drame survenu dans la SCOAN à Lagos ne seront pas établies.

«Il ne peut pas venir ici tant que nous ne saurons pas ce qui a provoqué l’effondrement du bâtiment. Nous avons besoin de réponses concrètes. Nous devons attendre les conclusions de l’enquête du gouvernement nigérian et nous espérons que notre gouvernement va travailler avec les autorités nigérianes pour obtenir des réponses à ce drame», a indiqué Rebone Tau.

Ce responsable de la jeunesse de l’ANC précise que si T. B. Joshua arrive en Afrique du Sud, ils bloqueraient l’aéroport pour l’obliger à repartir au Nigeria. En outre, les jeunes de l’ANC demandent aux autorités sud-africaines d’exiger des réponses d’Abuja.

Plus de quatre-vingt-quatre (84) Sud-Africains ont trouvé la mort à Lagos dans l’effondrement d’une église appartenant au pasteur T.B Joshua. Le drame aurait fait plus de cent (100) morts et les circonstances de l’effondrement du bâtiment ne sont toujours pas établies.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
afrique du sudT.B. Joshua

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Afrique du Sud : La population crie son ras-le-bol face à la corruption de Zuma et de son gouvernement

Des milliers de manifestants sont descendus mercredi dans le centre de Pretoria et au Cap, protestant contre le président Jacob

Un filet high-tech contre les requins au Cap

 [GARD align= »center »] Non loin de la plus célèbre colonie de manchots d’Afrique, une version high-tech du filet antirequins truffé d’électronique

L’Afrique du Sud pourrait quitter la CPI

L’Afrique du Sud pourrait envisager de quitter la Cour pénale internationale (CPI) si cette juridiction n’accepte pas des réformes proposées

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*