Afrique de l'Ouest : vers l'introduction d'une carte biométrique pour la libre circulation des personnes

Afrique de l'Ouest : vers l'introduction d'une carte biométrique pour la libre circulation des personnes
CEDEAO

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)

Une réunion du Comité technique commerce, douane et libre circulation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a débuté ses travaux lundi à Abidjan en vue de mettre en place une carte d'identité biométrique pour permettre aux citoyens des pays membres de se déplacer librement dans l'espace sous-régional.

« Il s'agira au cours de la présente rencontre d'Abidjan de réfléchir sur la possibilité de réviser certaines dispositions de nos protocoles en y introduisant la carte d'identité biométrique et en y supprimant la carte de résident et le délai de 90 jours pour les citoyens », a déclaré à l'ouverture des travaux, le président de la réunion, Sanoh N'Faly, directeur de la libre circulation au sein de la Commission de la CEDEAO.

Selon lui, une telle approche rendra « nécessairement obligatoire l'identification biométrique de tous les citoyens de la Communauté qui souhaiteraient se déplacer dans l'espace CEDEAO ».

Courant mars 2013 à Abuja au Nigeria, en présence de la société civile et des services d'immigration des différents Etats, les difficultés liées à l'application des différents protocoles sur la libre circulation ont été relevées en vue d'y apporter des solutions.

Pour la CEDEAO, l'introduction de la carte nationale d'identité biométrique en remplacement du carnet de voyage va simplifier et faciliter le mouvement des populations, par « un traitement égal et non discriminatoire entre nationaux et ressortissants d'autres Etats membres ».

Les résolutions des experts participants sont attendues jeudi.

La CEDEAO regroupe 15 Etats, la Côte d'Ivoire, le Nigeria, le Bénin, le Togo, le Sénégal, le Liberia, la Sierra Leone, le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée (Conakry), le Niger, la Guinée- Bissau, la Gambie et le Cap Vert.

Avec Xinhua

zp8497586rq
Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
afriqueintégration

Related Articles

Crise au sein du parti de Gbagbo: la branche dissidente rejette l’appel du cessez-le-feu

[GARD align= »center »] La branche dissidente au sein du Front populaire ivoirien (Fpi, opposition), le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo, a

Togo: La fusillade à l’aéroport de Lomé était un braquage de commerçants (ministre)

 [GARD align= »center »] Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame est revenu sur l’incident qui s’est

Côte d’Ivoire : 50 nouveaux comptes bancaires de pro-Gbagbo dégelés par la justice

[GARD align= »center »] Après le dégel début avril de 43 comptes, une nouvelle vague de comptes bancaires appartenant à des personnalités