Afrique/environnement : six défis à relever pour promouvoir le développement durable, selon Sassou N’Guesso

Afrique/environnement : six défis à relever pour promouvoir le développement durable, selon Sassou N’Guesso

Le président congolais Denis Sassou N'Guesso

BRAZZAVILLE – Le président congolais Denis Sassou N’Guesso, porte-parole de l’Afrique à la prochaine conférence de Rio+20, a indiqué mardi à Brazzaville que l’Afrique est confronté à six défis pour promouvoir son développement durable.

« Vingt ans après les engagements pris à Rio de Janeiro, l’ Afrique peut se féliciter d’avoir enregistré des avancées encourageantes aussi bien sur la voie de la visibilité économique que dans le domaine de la gouvernance », a dit le président congolais à l’ouverture de la conférence internationale des journalistes africains de l’environnement organisée par l’Association des journalistes africains de l’environnement (ANEJ).

« Elle reste cependant préoccupée par l’ampleur des défis qu’il lui faut relever. Ces défis ont pour noms, le manque des financements ; les effets du changement climatique qui inclut la désertification, la perte de la biodiversité et la raréfaction croissante de l’eau ; la crise alimentaire et énergétique ; l’ urbanisation rapide et non planifiée ; la crise financière et économique mondiale ; l’aggravation de la pauvreté et du chômage, notamment le chômage des jeunes », a déclaré Sassou N’Guesso,

Sassou N’Guesso, qui a salué l’initiative de l’ANEJ d’organiser à Brazzaville cette conférence à quelques jours de celle des Nations Unies sur le développement durable, Rio+20 et à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement célébrée le 5 juin de chaque année, a souligné que « l’économie verte est à la portée de l’Afrique, à condition que la solidarité internationale quitte le champ de la rhétorique pour se concrétiser dans les faits car elle à les atouts : avec 40% de la diversité biologique, 20% des réserves forestières, plus de la moitié du potentiel énergétique solaire, hydraulique et éolien du monde ».

La conférence de deux jours regroupe une cinquantaine de journalistes africains et doit aboutir à une « Déclaration de Brazzaville » qui sera présentée à la conférence Rio+20.

(Xinhua)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
afriqueenvironnementRio+20Sassou N’Guesso

Related Articles

Egypte: Ordre de placer Hosni Moubarak en résidence surveillée s’il est libéré

Les autorités militaires égyptiennes ont ordonné mercredi que l’ex-président Hosni Moubarak soit placé en résidence surveillée s’il est libéré de

Témoignage d'une victime des agents de sécurité de l'ambassade RDC à Paris

Le service d’ordre et de sécurité de l’ambassade de la RDC à Paris se retrouve dans une sale affaire de

Egypte: Badie arrêté, Moubarak en voie d’être libéré, l’armée se dévoile

Deux faits majeurs ont marqué la journée d’hier en Egypte : l’arrestation de Mohamed Badie, guide suprême des Frères musulmans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*