Air France condamné à 156 000 euros pour discrimination raciale

avion-air France

La Cour d’appel de Paris a condamné Air France pour discrimination à l’encontre de leur salarié Mohamed d’origine maghrébine.

Mohamed est salarié de cette compagnie aérienne depuis 1997, il officiait à l’époque en qualité de mécanicien révision moteur, il évolue au sein de cette société par le biais de formation. Depuis 2003, il est au poste d’expert méthode-management de projets au sein de la direction qualité sécurité-environnement et développement durable d’Air France. Cette fonction qu’il exerce depuis douze années aurait du lui conférer le statut de cadre et un salaire y correspondant.

Mohamed est le seul de son équipe à être d’origine étrangère ainsi que le seul à ne pas avoir obtenu le statut de cadre.  Il se considère victime de discrimination d’une part pour ses origines maghrébines et pour ses activités syndicales. Il a détenu différents mandats, au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). A cet effet, il avait renvoyé Air France aux prudhommes à deux reprises en 2008 et en 2009. C’est deux plaintes lui sont revenus injustifiés.

136 244 euros de rattrapage de rémunération

L’affaire envoyé à la cour d’Appel de Paris en 2013 qui a arrêté son verdict le 4 septembre et condamne le groupe Air France à verser à Mohamed 156 000 euros d’indemnités, dont 136 244 euros de rattrapage de rémunération, et l’obligation de réviser le salaire de ce dernier à hauteur de celui d’un cadre

L’avocat de la victime a déclaré  « Mohamed a bien fait l’objet d’une inégalité de traitement à raison de son origine étrangère et/ou de son engagement syndical ». « La Cour estime que peu importe la cause de la discrimination, à partir du moment où Air France n’est pas capable de justifier l’inégalité de traitement » propos rapporté par l’Express.

Air France n’acquiesse pas le verdict et se pourvoit en cassation, selon la déclaration de la direction de la compagnie aérienne interrogé par l’Express « Toutes les décisions avaient auparavant été rendues en faveur d’Air France. Cet arrêt n’est pas définitif ».

Naïma Ounane
© OEIL D’AFRIQUE

Naïma OUNANE

Naïma OUNANE

Journaliste à Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
Air Francejusticeracisme

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Le Conseil constitutionnel saisi de l’accès aux archives de l’Élysée sur le Rwanda

Le Conseil constitutionnel s’est penché jeudi sur la question sensible de l’accès aux archives des anciens présidents, Premiers ministres et

Rupture entre l’Arabie saoudite et l’Iran

[GARD align= »center »] L’Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran dans une nouvelle escalade entre les deux puissances rivales

Attentat à Charlie Hebdo: Stéphane Charbonnier et Jean Cabut sont décédés

[GARD align= »center »] Selon une source proche de Charlie Hebdo, contactée par Le Monde, le dessinateur et directeur de la publication

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*