Algérie: 30 candidats à l’immigration clandestine interceptés

Algérie: 30 candidats à l’immigration clandestine interceptés
Un bateau de migrants

Un bateau de migrants /Archives

Les garde-côtes algériens ont annoncé mercredi avoir intercepté ces dernières 24 heures au large du pays trente émigrants clandestins partis à bord de petites embarcations en direction de l’Europe.

Le premier groupe, des jeunes issus d’un même quartier de Mostaganem (350 km à l’ouest d’Alger) étaient montés mardi soir à bord d’une embarcation monomoteur de 30 chevaux mais ils ont été interceptés à 40 km au nord du port de cette ville de quelque 200.000 habitants, selon la même source citée par l’agence APS.

Fin septembre, 12 autres émigrants clandestins, surnommés Harraga en Afrique du Nord, avaient été arrêtés au large de Mostaganem alors qu’ils tentaient de gagner l’Europe.

Quatorze autres Harraga, âgés de 18 à 35 ans et apparemment tous algériens, ont été repérés lors d’une patrouille des garde-côtes à bord d’une embarcation de fabrication artisanale au large d’Annaba, la grande ville de l’est algérien à 600 km de la capitale.

Les émigrants clandestins doivent être présentés devant le procureur de la République à Mostaganem et Annaba. Ils risquent jusqu’à six mois de détention et leurs passeurs jusqu’à 20 ans de prison selon une loi votée en 2009.

Avec l’AFP


Tags assigned to this article:
algerie

Related Articles

Libye: la veuve de Kadhafi réclame la dépouille de son mari

Safia Farkech, veuve de Mouammar Kadhafi, a lancé un appel à ONU et à l’Union européenne pour l’aider à retrouver

Algérie: Bouteflika à Genève pour un contrôle médical « périodique »

[GARD align= »center »] Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, affaibli par des ennuis de santé, s’est rendu dimanche à Genève pour effectuer

Tunisie: le chef des islamistes au pouvoir pour la peine de mort

Le chef du parti islamiste au pouvoir en Tunisie, Rached Ghannouchi s’est dit lundi pour la première fois favorable à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*