Algérie : Abdelaziz Bouteflika encore en France pour des contrôles médicaux

[GARD align= »center »]

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le 10 avril 2016 à Zeralda, près d'Alger (AFP/Eric FEFERBERG)

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le 10 avril 2016 à Zeralda, près d’Alger (AFP/Eric FEFERBERG)

Abdelaziz Bouteflika, le président algérien est arrivé en France lundi pour effectuer des « contrôles médicaux périodiques. L’annonce est faite par la présidence algérienne.

« Son excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a quitté le pays ce lundi 7 novembre 2016 pour une visite privée à Grenoble en France, durant laquelle il effectuera des contrôles médicaux périodiques », lit-on dans un communiqué publié à cet effet.

La santé de du président algérien est devenue le sujet préféré des médias depuis son hospitalisation en avril 2013 dans un hôpital militaire à Paris. Depuis ce temps, tout déplacement de M. Bouteflika à l’étranger pour soins est largement commenté.

C’est alors que la présidence algérienne fait en sorte d’annoncer aux journalistes, les « contrôles médicaux périodiques » du chef de l’Etat. La stratégie vise à couper court à toute spéculation autour de ce sujet sensible.

Agé de 79 ans, Abdelaziz Bouteflika a été victime d’un accident vasculaire cérébral le 27 avril 2013. Hospitalisé dans un premier temps à l’hôpital militaire parisien du Val-de-Grâce à Paris, il sera ensuite transféré à l’Institution nationale des Invalides (INI) pour y recevoir des soins de réadaptation fonctionnelle.

De 2013 à ce jour, le Chef de l’Etat est retourné quatre fois en France, une fois en Suisse pour des contrôles qui ont à chaque fois attiré la curiosité des médias.

Mais la maladie n’a pas empêché le président algérien de se faire réélire en 2014 pour un quatrième mandat qui court jusqu’en 2019.

Ces multiples sorties officielles de ces derniers mois laissent livre court aux spéculations selon lesquelles, il chercherait à briguer un nouveau mandat à la tête du pays.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Abdelaziz Bouteflikaalgeriefrance

[fbcomments]

Related Articles

Laurent Gbagbo devant les juges de la CPI pour crimes contre l’humanité

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, soupçonné d’avoir fomenté un plan de meurtres et de viols pour s’accrocher au pouvoir, a

Tanzanie et Rwanda tentent de calmer le jeu après des tensions

Le premier a menacé de « frapper » le second, le second de faire subir au premier « de sinistres conséquences ». Les présidents

Biens mal acquis : la tirelire française de Sassou N’Guesso

Depuis mars 2007, date à laquelle le scandale des « biens mal acquis » a éclaté, on avait beaucoup appris

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*