Ali Bongo effectue une visite à Paris

Ali Bongo effectue une visite à Paris
Ali bongo effectue une visite à paris

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, quitte Libreville mercredi pour effectuer une visite à Paris en France, selon un communiqué de la présidence paru mardi.

Cette visite, la première du genre effectuée par M. Ondimba depuis l’élection de son homologue français François Hollande, sera une occasion supplémentaire pour raffermir la coopération entre le Gabon et la France.

Ce sera sans doute une opportunité de revisiter cette coopération historique entre le deux pays, pour le bien de leurs peuples respectifs.

Il est aussi à croire que le partenariat stratégique entre le Gabon et la France, établi en février 2010, pourrait être évoqué, vu qu’il s’agit d’un plan d’action large, touchant les domaines politique, économique et culturel.

On remarque une forte présence d’investisseurs français au Gabon, opérant dans le quasi-totalité des secteurs des hydrocarbures, le bois et les minerais.

La coopération entre le Gabon et la France est liée depuis l’histoire, ainsi que par des relations d’amitié denses depuis le 17 août1960.

Ils ont régulièrement réussi à maintenir ces liens plus que cinquantenaires grâce à une volonté permanente de dialogue, une compréhension mutuelle, et en privilégiant les intérêts de leurs deux pays et de leurs peuples respectifs.

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
ali bongocoopérationfrancegabonparisvisite

Related Articles

RDC: deux morts dans un incident entre militaires congolais et rwandais

Deux soldats, un Rwandais et un Congolais, ont été tués samedi soir lors d’un échange de tirs à Kibati, au

Centrafrique: Bozizé annonce un nouveau gouvernement, le Séléka conteste

BANGUI – Le président centrafricain François Bozizé a nommé dimanche un gouvernement d’union nationale attribuant le poste stratégique de la

Le président Deby évoque la « menace jihadiste » au Tchad

« La menace des jihadistes existe ici au Tchad. Elle existait avant qu’on envoie nos forces au Mali. Ce qui se

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*