Angélique Kidjo remporte le deuxième Grammy Award de sa carrière

Angélique Kidjo a remporté dimanche son second Grammy récompensant le meilleur album de musique du monde pour « Eve », dédié aux femmes d’Afrique.

La chanteuse Angélique Kidjo, récompensée pour le meilleur album de musique du monde de l'année aux Grammy Awards, à Los Angeles le 8 février 2015

La chanteuse Angélique Kidjo, récompensée pour le meilleur album de musique du monde de l’année aux Grammy Awards, à Los Angeles le 8 février 2015

C’est l’une des plus grandes stars de la musique africaine. Pour Ève, Angélique Kidjo est retournée au Bénin et a voyagé avec un enregistreur pour capter les rythmes et harmonies des choeurs de femmes. Elle concourrait notamment face au chanteur brésilien vedette Sergio Mendes, qui vit principalement à New York,

« Femmes d’Afrique, vous êtes formidables ! »

« Cet album est dédié aux femmes d’Afrique, leur beauté et leur résilience », a déclaré la chanteuse béninoise en recevant son prix. « Femmes d’Afrique, vous êtes formidables ! » a-t-elle dit. « Pour moi, la musique est une arme de paix et aujourd’hui plus que jamais les artistes ont un rôle à jouer dans la stabilité du monde », a-t-elle ajouté sur la scène du Staples Center de Los Angeles en recevant son prix, après une petite danse de joie à l’annonce qu’elle avait gagné. Elle a aussi voyagé ailleurs en Afrique et au total a enregistré plus de 100 femmes, dont sa mère. « Je voulais que le monde ne voie pas les femmes africaines seulement à travers le prisme du viol et de la misère. Elles ont aussi une vie décente. Quand je suis là-bas les femmes me demandent, mais quoi, les femmes occidentales n’ont jamais de difficultés ?« , a-t-elle expliqué devant les journalistes.

Un Grammy en 2007 pour Djin Djin

Ève comprend une série de collaborateurs éclectiques comme l’orchestre philharmonique du Luxembourg ou le groupe de rock indépendant Vampire Weekend. Kidjo avait déjà remporté un Grammy pour l’album Djin Djin en 2007, auquel ont collaboré le guitariste légendaire Carlos Santana et la star R&B Alicia Keys. Elle a précisé travailler à présent avec le compositeur Philip Glass. La chanteuse de 54 ans est connue pour son militantisme, notamment sa lutte contre le changement climatique et pour l’amélioration de la santé publique en Afrique de l’Ouest frappée par l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola.


Tags assigned to this article:
Grammy Awardmusique

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Le brin d’humeur : Francophonie quand tu nous tiens !!

[GARD align= »center »] Le sommet de la Francophonie vient de s’achever sur une note de féminité puisque c’est Michaëlle Jean qui a

Le brin d’humeur : Les enfants soldats

Cela nous nourrit des lectures quelque fois biographiques ou de dénonciation mais, peut être, devons-nous  descendre dans la rue pour

Togo : 40 ans après sa disparition, les togolais vont raviver la flamme de Bella Bellow

Le 10 décembre 2013, il fera exactement 40 ans que le Togo a perdu une grande étoile en la personne

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*