Angola: José Eduardo dos Santos réélu président, selon la presse officielle

Angola: José Eduardo dos Santos réélu président, selon la presse officielle
José Eduardo dos Santos réélu président

Le président angolais Jose Eduardo dos Santos vient de voter, le 31 août 2012 à Luanda (AFP)

Le quotidien gouvernemental Jornal de Angola a déclaré dimanche que José Eduardo dos Santos était réélu président de la République, après que son parti, le MPLA, eut largement remporté les élections générales de vendredi.

Le MPLA est le grand gagnant des élections générales de 2012, et tout montre une victoire avec plus de 75% des suffrages exprimés, a écrit le journal sur son site internet, ajoutant que la tête de la liste du parti, José Eduardo dos Santos, est élu président de la République.

Le quotidien souligne que l’Unita confirme sa place de seconde force politique du pays, alors que le nouveau parti d’opposition Casa enregistre une grande défaite.

Selon les derniers résultats partiels diffusés par la Commission nationale électorale (CNE), qui portent sur 72,5% des électeurs, le MPLA a remporté 74,1% des suffrages vendredi, contre 81% lors des dernières élections en 2008.

L’Unita, qui avait rassemblé 10% des voix en 2008, en a recueilli cette fois 17,8% et le tout récent parti Casa, créé en mars dernier pour proposer une troisième voie, 4,7%.

Dans le même temps, l’opposition a annoncé qu’elle rassemblait des preuves de fraudes présumées commises lors du scrutin de vendredi.

L’Unita se prépare à présenter des documents montrant que les résultats diffusés par la Commission nationale électorale ne sont pas identiques à ceux relevés par les scrutateurs dans les bureaux de vote, a indiqué le principal parti d’opposition angolais sur son site internet.

Le parti Casa s’apprête à faire la même chose et à contester les élections, a ajouté l’Unita.

Malgré les critiques de l’opposition sur le manque de transparence du scrutin, le vote de vendredi, le deuxième depuis la fin de la guerre civile en 2002, s’est déroulé dans le calme.

Les Angolais renouvelaient les 220 membres de leur Parlement. Selon la Constitution modifiée en 2010, le chef du parti qui remporte les législatives devient automatiquement président de la République.

Le MPLA du président José Eduardo dos Santos dirige l’Angola depuis l’indépendance en 1975

©AFP / Oeildafrique

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

Dadis Camara se porte candidat à la résidentielle guinéenne

L’ex-chef de junte de Guinée, le capitaine Moussa Dadis Camara a annoncé lundi à Ouagadougou où il vit en exil

CPI : la défense de Gbagbo demande le report de la confirmation des charges

LA HAYE – La défense de l`ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, soupçonné par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes

Et si finalement les Nobel de la paix étaient une arnaque?

Et si finalement les Nobel de la paix étaient une arnaque? Est-ce sérieux? Honnête? Ou sommes nous encore manipulés? C’est

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*