Angola : le président dos Santos en visite en RDC pour signer des accords de coopération

Le président angolais Jose Eduardo dos Santos.

Le président angolais Jose Eduardo dos Santos

Le président angolais José Eduardo dos Santos va rencontrer lundi à Kinshasa son homologue congolais Joseph Kabila pour signer des accords de coopération, notamment dans le domaine des transports, a-t-on appris samedi du gouvernement angolais.

Dans le secteur aérien, la signature d’un accord (…) va permettre à la TAAG [la compagnie nationale angolaise] de reprendre les vols entre Luanda et Kinshasa et vice-versa, liaison qui était interrompue depuis plus de trois ans, a indiqué le ministère des Relations Extérieures dans un communiqué.

L’Angola avait suspendu ses vols vers Kinshasa en octobre 2009 pour protester contre l’expulsion de plusieurs milliers de ses compatriotes par la République démocratique du Congo (RDC), qui agissait elle-même en représailles d’expulsions de Congolais illégaux par Luanda.

Projet de barrage hydroélectrique d’Inga

Les deux chefs d’Etat devraient aussi discuter du titanesque projet de barrage hydroélectrique d’Inga, en RDC, conçu pour être le plus grand du monde et devant permettre à Kinshasa de devenir un fournisseur d’électricité dans toute l’Afrique australe.

Pour le moment, seule l’Afrique du Sud a donné son accord pour acheter une part importante de la production congolaise. L’Angola, qui couvre difficilement ses besoins à travers sa production interne, pourrait être intéressé.

La situation dans le nord-Kivu, à l’est de la RDC, devrait aussi être abordée alors que les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) qui occupent le terrain n’ont pas rendu les armes malgré l’ultimatum lancé par les Nations-Unies et qui a expiré en début d’année.

La Mission des Nations unies en RDC (Monusco) et le gouvernement congolais, soutenus par l’ensemble des pays de la région, ont menacé les FDLR d’une action militaire, mais sa mise en œuvre se fait attendre.

AFP

 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
AngolaDos SantoskabilaRDC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Burundi: l’Eglise catholique se retire du processus électoral

L’Église catholique se retire du processus électoral au Burundi, à une semaine des élections législatives et alors que le pays

Afrique du Sud: le tableau controversé du président Zuma vandalisé

JOHANNESBURG – Un tableau controversé du président sud-africain Jacob Zuma, le représentant à la manière de Lénine mais avec un

Congo: le géant pétrolier Total annonce l’exploitation d’un nouveau gisement

Le groupe français Total, premier opérateur dans le secteur pétrolier au Congo, a annoncé mardi l’exploitation d’un nouveau gisement dont

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. Job Simeon
    Job Simeon 19 janvier, 2015, 15:07

    Après avoir cédé notre pétrole à l’Angola,Kabila va t-il encore lui céder notre barrage,tout ça pour pousser l’angolais à le protéger.Mais le protégera t-il ad vitam aeternam?

    Répondre à ce commentaire
  2. mouana mboka
    mouana mboka 20 janvier, 2015, 08:51

    Après avoir chassé tué violé nos frères et soeurs cet imbécile veut de notre électricité veut rétablir sa société de transport chez nous veut veut… et dans tout ça il n’y a personne pour les lui rappeler mm pas une explication au pauvre peuple. Je déteste tout ces gens!!!

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*