Apple perd son BOSS

Apple perd son BOSS

Montage photo de Steve Jobs de 2000 à 2009 (Reuters Staff/Reuters).
Montage photo de Steve Jobs de 2000 à 2009 (Reuters Staff/Reuters)

La nouvelle a fait chuter l’action du groupe de plus de 5%, tant l’homme est identifié au succès de la marque. Malade d’un cancer du pancréas, Steve Jobs, 56 ans, icône de la technologie, a décidé de quitter pour de bon Apple. Le patron et cofondateur du groupe avait annoncé sa maladie en 2009, sur fond de polémique, le groupe ayant été soupçonné de l’avoir cachée aux investisseurs.

Créatif, inspiré, visionnaire, Steve Jobs a sans cesse pensé et repensé l’industrie de l’informatique personnelle, de l’ordinateur à la tablette en passant par le téléphone portable et le baladeur, pour en faire des objets de désir : beaux, ludiques et pratiques. Très souvent, depuis le premier ordinateur personnel Macintosh en 1984, les groupes concurrents d’Apple ont été relégués au rôle de « suiveurs »…

Source: rue89



Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 12 octobre 2016

[GARD align= »center »] Afrique du Sud : le ministre des Finances traduit en justice En Afrique du Sud, la justice annonce qu’elle

Mozambique : Le Frelimo choisit Filipe Nyusi pour succéder à Armando Guebuza

[GARD align= »center »] Le parti Frelimo au pouvoir au Mozambique, a déjà trouvé son prochain candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2014.

Congo: le gouvernement réclame l’accélération de la procédure judiciaire contre le général Mokoko

[GARD align= »center »] Le ministre congolais de la Justice a demandé jeudi au procureur de la République d’accélérer la procédure engagée

1 commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*