Attentat terroriste: explosions dans l’aéroport de Bruxelles-Zaventem et dans le métro

[GARD align= »center »]

Attentat terroriste à Bruxelles. 22 mars 2016

Attentat terroriste à Bruxelles. 22 mars 2016

L’essentiel

  • Une double déflagration s’est produite vers 8 heures mardi matin, dans le grand hall de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem ;
  • Le parquet fédéral annonce qu’au moins 13 personnes ont été tuées dans l’explosion, et 35 blessés.
  • L’origine des explosions est pour l’heure inconnue : le gouvernement belge a toutefois affirmé que la piste d’un attentat est « investiguée ».
  • Le niveau d’alerte antiterroriste est passé à son niveau maximal.
Carte de situation de Bruxelles et de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem.

L’aéroport de Bruxelles-Zaventem a été évacué, mardi matin 22 mars, à la suite d’une double explosion qui s’est produite vers 8 heures dans le grand hall des départs. Le parquet fédéral annonce qu’au moins 13 personnes ont été tuées dans les explosions, et que 35 blessés sont à déplorer. Des témoins évoquent une odeur de poudre ainsi que des plafonds effondrés. La façade du bâtiment est également dévastée. Une heure plus tard, une autre explosion a eu lieu dans une station de métro du quartier européen à Bruxelles.

« J’ai vu le flash, beaucoup de poussière »

Johan Ledouble, employé à Toyota, partait pour la Russie. Il témoigne au Monde :

« Il y a eu deux explosions, vers les comptoirs d’enregistrement, je dirais les low cost. D’abord une suivie de beaucoup de poussière, puis une deuxième beaucoup plus forte, moins de dix secondes plus tard, j’ai vu le flash, beaucoup de poussière. On a couru, mais on était coincés, on s’est réfugiés dans l’arrière-boutique du Relais H. On a dû attendre dix minutes, puis un gars de l’aéroport nous a fait sortir par les voies. J’ai entendu les sirènes des ambulances, etc. après, une fois que j’étais dehors. »

Des vidéos circulant sur des réseaux sociaux montrent des scènes de panique, où des personnes quittent l’aéroport en courant, abandonnant leurs bagages. Derrière eux, de la fumée noire s’échappe du bâtiment.

La piste d’un attentat « investiguée »

L’origine de ces explosions est pour l’heure inconnue ; le gouvernement fédéral belge a toutefois précisé que affirmé la piste d’un attentat est « investiguée », selon un communiqué, cité par le journal Le Soir. Un conseil national de sécurité sera convoqué dans la journée.

Le plan catastrophe a été déclenché et les passagers ont été dirigés vers les pistes. L’aéroport, le plus important de Belgique, a été fermé et n’est plus desservi ni par train ni par bus. L’exploitant a appelé les gens à ne pas s’y rendre.

Les faits :
 

Explosions en Belgique : l’aéroport de Bruxelles- Zaventem en chiffres

Belgo Control, l’organisme chargé du contrôle de l’aéroport, a par ailleurs décidé de dévier tous les vols vers d’autres aéroports. Des applications montrent que les avions se détournent de leur destination.

Cinq vols internationaux à destination de Bruxelles ont été déroutés vers des aéroports français, a indiqué la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Par ailleurs, tous les vols français à destination de Bruxelles étaient suspendus mardi en milieu de matinée et le resteront jusqu’à nouvel ordre, selon la même source.

Niveau d’alerte antiterroriste maximal en Belgique

A la suite de ces explosions, le niveau d’alerte antiterroriste est passé du niveau 3 au niveau 4, son niveau maximal, pour l’ensemble de la Belgique, a annoncé le ministère de l’intérieur. Un numéro d’urgence a été mis en place pour les personnes qui auraient des proches dans les endroits concernés : (0032) 2 506 47 11.

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Attentat terroristebelgiqueBruxelles

[fbcomments]

Related Articles

Les partisans de Macky Sall jubilent au Point-E

Le candidat Macky Sall a gagné les trois premiers bureaux de vote du centre ’’Fadilou Mbacké’’ du Point-E à Dakar

Ebola: Le Libérien soigné au Texas est décédé

Le patient libérien atteint d’Ebola, le premier à avoir été diagnostiqué hors d’Afrique, est décédé mercredi matin à Dallas où

Côte d’Ivoire: nouvelle colère de militaires qui tirent en l’air dans plusieurs villes

[GARD align= »center »] Des coups de feu tirés par des soldats mécontents ont à nouveau résonné mardi dans plusieurs villes de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*