Atterrissage à l'aéroport international de kinshasa

Atterrissage à l'aéroport international de kinshasa

Il y a de ces jours ou rien n’y fais. On  fait le tour de tous ces fichiers à la recherche d’une photo, d’une vidéo qui nous permettrait de parler et de mettre à la lumière ce qui nous aimons.

Dans ce blog nous parlons marketing et plus précisément le marketing en République Démocratique du Congo. D’origine congolaise, nous avons toujours chercher à montre notre pays et sa capitale sous un angle attractif. Afin de permettre à nos lecteurs de découvrir notre beau pays et notre belle capitale anciennement appelé Kin la belle.
Mais pour aujourd’hui j’ai plus rien. Les 5 chantiers dont le gouvernement congolais présente comme une réussite n’est toujours pas visible. Nous avions dans l’articles « Kinshasa, une ville en mutation » présenté les travaux et ses infrastructures que devaient être transformés.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=VjbqtLZYft8]
Mais au vu de ces images, je suis obligés de constater l’échec de ce projet. Une grande capitale telle que Kinshasa ne mérite pas d’avoir en 2011 un aéroport des années 40. Un aéroport tel qu’on en trouve dans la brousse.

Récupération des bagages:

Postes douanes:

Embarquement:


Tags assigned to this article:
aéroportatterissagecongokinshasandjiliRDCvol

Related Articles

Ebola : plus de 900 morts, 2e victime au Nigeria, état d’urgence au Liberia

[GARD align= »center »] L’épidémie d’Ebola a fait plus de 930 morts en Afrique de l’Ouest, poussant le Liberia à décréter l’état d’urgence

Sahel : la nouvelle poudrière africaine

• Trafic d’armes et de drogue, rébellions armées, base de groupes terroristes, prises d’otages, réfugiés, coup d’Etat et mutineries, le

RDC : Vers une candidature commune de l’opposition à la Présidentielle de 2016.

[GARD align= »center »] L’objectif étant de barrer la route à la majorité présidentielle dirigée par le président, Joseph Kabila, qui viserait

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*