BAD: Le nouveau président Adesina a officiellement pris fonction à Abidjan

Adesina Akinwumi

Adesina Akinwumi, Président de la BAD

Le nouveau président de la banque Africaine de développement (BAD), Dr Adesina Akinwumi a officiellement pris fonction ce mardi 1 septembre au cours d’une cérémonie d’investiture qui s’est tenue à Abidjan, siège statutaire de l’institution.

En présence du président Ivoirien Alassane Ouattara, Dr Adesina Akinwumi a prêté serment en tant que huitième président de la banque Africaine de développement en remplacement de Donald Kaberuka qui a acheve ainsi son deuxième mandat à la tête de cette institution.

« Je promets de me vouer en tant que président de la Banque africaine de développement : élargir les possibilités et libérer les potentiels – pour les pays, pour les femmes, pour les jeunes, pour le secteur privé, pour le continent. C’est ainsi que nous lancerons une nouvelle vague de croissance et de développement qui profitera à tous« , s’est engagé le nouveau président devant un parterre de plusieurs hautes autorités de pays africains. Pour le successeur de Kaberuka, sa priorité se définit en cinq points essentiels.

L’amélioration de la qualité de vie des Africains

Pour Adesina il s’agit en autre d’œuvrer à bâtir une Afrique forte et émergente, à nourrir les Africains. Il entend également contribuer au renforcement de l’intégration de l’Afrique, son industrialisation et l’amélioration de la qualité de vie de sa population.

« Nous n’aurons plus à juger nous-mêmes en nous basant simplement sur la taille de notre portefeuille de prêts, mais sur la force de la croissance et le développement de l’Afrique, et la qualité des améliorations dans les conditions de vie du peuple africain« , a indiqué le nouveau président.

Pour Dr Adesina la BAD aura un nouveau visage, celui d’une banque de développement qui aura un impact mesurable sur la vie des Africains.

La cérémonie d’investiture de ce mardi dira-t-on marque une « nouvelle histoire » entre la Côte d’Ivoire pays siège et l’institution, qui avait délocalisée à Tunis pendant la dernière crise qu’a traversé le pays. 

Jusqu’à son élection le 28 mai 2015, Dr Adesina Akinwumi, Économiste de développement et ancien  et expert en développement agricole a été jusque-là ministre de l’Agriculture de la République fédérale du Nigéria.

Fulbert KOFFI
© OEIL D’AFRIQUE

Fulbert Koffi

Fulbert Koffi

Journaliste Oeil d'Afrique, basé à Abidjan (Côte d'Ivoire), spécialiste des dossiers politiques et sociaux culturels.


Tags assigned to this article:
Adesina AkinwumiBAD

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

La RD Congo lance un ultimatum aux exportateurs de minerais

Un et deux et de trois… la République Démocratique du Congo (RDC) n’a pas dit son dernier mot face aux

La Côte d’Ivoire tarde à exploiter son potentiel minier

La Côte d’Ivoire, qui s’est développée grâce à l’agriculture, tarde à exploiter son potentiel minier, le « boom » attendu étant aujourd’hui

Rapport Doing Business 2014 : la RDC conteste son classement

C’est le mardi dernier que l’édition 2014 du rapport Doing Business, le rapport phare, produit chaque année grâce à une collaboration

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*