Barack Obama « mérite d’être réélu » selon Bill Clinton

Barack Obama « mérite d’être réélu » selon Bill Clinton

Bill Clinto et Barack Obama

Bill Clinton a lancé un vibrant appel à la réélection de Barack Obama, dimanche, alors qu’il participait pour la première fois depuis le début de la campagne 2012 à une levée de fonds au côté de son successeur démocrate à la Maison blanche.

« Barack Obama mérite d’être réélu », a assuré l’ex-président en présentant celui qui fut le rival de son épouse, Hillary, lors des primaires démocrates en 2008.

« Je trouve qu’il a fait du bon boulot. On fait avancer ce pays, on va dans le bon sens sous la direction du président Obama », a ajouté Bill Clinton, toujours très populaire dans l’électorat démocrate.

Le président sortant, 50 ans, l’âge de Clinton quand il a été réélu, a salué de son côté le bilan économique « remarquable » de ce dernier à la Maison blanche de 1993 à 2001.

« Je n’ai pas été candidat à la présidence (ndlr: en 2008) pour revenir là où on était en 2007. Je n’ai pas été candidat pour restaurer le statu quo d’avant la crise financière (de 2008). J’ai été candidat par ce que nous avions perdu notre chemin depuis que Bill Clinton avait quitté la présidence », a dit Obama.

L’équipe de campagne d’Obama entend profiter dans les mois qui viennent de la popularité de Clinton pour tenir à tête au candidat républicain Mitt Romney dans la course cruciale aux financements.

Reuters

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
clintonobamaréélectio

Related Articles

Congo : Empêché de sortir du pays, Mathias Dzon dénonce un harcèlement du régime

[GARD align= »center »] Empêché de quitter le territoire congolais, l’ancien ministre Mathias Dzon ne veut pas abdiquer annonce avoir porté plainte

L’ex-PDG d’Elf Loïk Le Floch-Prigent extradé vers le Togo

L’ex-PDG d’ElF, Loïk Le Floch-Prigent, arrêté samedi à Abidjan, dans le cadre d’un mandat d’arrêt international délivré par la justice

Paul Kagame accepte de faciliter le transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

Le président rwandais, Paul Kagame, a affirmé jeudi 21 mars que son pays apporterait tout le soutien nécessaire au transfert

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*