Bénéfice record pour la filiale sénégalaise d’Ecobank

Bénéfice record pour la filiale sénégalaise d’Ecobank

[GARD align= »center »]

ecobankLe chiffre d’affaires d’Ecobank-Sénégal a bondi de 157% selon les dirigeants qui ont rencontré la presse ce jeudi 17 avril. Le résultat de l’exercice 2013 affiche un bénéfice net de 6,48 milliards de francs CFA (9,9 millions d’euros) contre 2,3 milliards en 2012. « Ce résultat représente un bénéfice record » a indiqué Gabriel Fal, président du conseil d’administration.

Il a également souligné la nette progression du bilan total qui s’élève à 492 millions de francs CFA soit une hausse de 20% par rapport à 2012. Cette rentabilité est, selon la firme, la résultante d’un climat politique et économique favorable au Sénégal.

Du côté des clients, la banque se félicite de la hausse de 23% des crédits directs qui ont atteint 271 milliards de francs CFA.  « Aussi bien sur les dépôts que sur les crédits, nos parts de marché augmentent régulièrement, ce qui contribue à consolider notre position dans le secteur bancaire » affirment les dirigeants. Les dépôts des clients qui ont progressé de 19% s’élèvent à 338 milliards de francs CFA en 2013.

[GARD align= »center »]

Yves Coffi, le directeur général, a affirmé par ailleurs la volonté d’Ecobank-Sénégal « de participer au développement économique et social du Sénégal » et de déployer davantage son réseau d’agences à travers tout le pays.

Marie Hélène SYLVA
Paris – Oeildafrique.com

 

Marie Hélène Sylva

Marie Hélène Sylva

Journaliste à oeil d'Afrique, basée à Paris (France)


Tags assigned to this article:
Ecobanksénégal

Related Articles

La Côte d’Ivoire tarde à exploiter son potentiel minier

La Côte d’Ivoire, qui s’est développée grâce à l’agriculture, tarde à exploiter son potentiel minier, le « boom » attendu étant aujourd’hui

Paul Fokam, Président d’Afriland First Bank : « L’Afrique a besoin d’industries capables de consommer le maximum de mains d’œuvres »

[GARD align= »center »] Paul Kammogne Fokam, le président du Groupe Afriland First Bank participe depuis jeudi à l’édition 2016 de Rebranding

Gabon : PIP, la prime polémique

[GARD align= »center »] La création d’une Prime d’Incitation à la Performance (PIP) suscite une véritable fronde sociale depuis plusieurs mois au

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*