Bénin : dans le fief de Yayi Boni, Sébastien Ajavon ratisse large

[GARD align= »center »]

Sébastien Ajavon

Sébastien Ajavon, président du patronant béninois|© CHARLES PLACIDE / AFP

L’élection présidentielle au Bénin, c’est pour le 28 février prochain. 39 candidats sont retenus par la Cour constitutionnelle pour cette course dont Sébastien Germain Ajavon. Le richissime homme d’affaires béninois compte aller jusqu’au bout et ne cesse de ratisser large autour de sa candidature. 

Sébastien Ajavon continue, lui aussi d’enregistrer des soutiens de taille pour sa candidature. Les nouveaux soutiens viennent de Tchaourou, le bastion du chef de l’Etat, Pèrèrè, Gogounou et Djougou. La mobilisation est assurée par Rachidi Gbadamassi qui fait parti de son équipe de campagne.

Alors que plusieurs croyaient improbable des soutiens pour Sébastien Germain Ajavon en provenance du septentrion, c’est finalement le cas.

En effet à Tchaourou, l’Honorable Rachidi Gbadamassi a essayé de dépouiller autant que possible Thomas Boni Yayi de ses alliés. Après avoir ravagé la huitième circonscription électorale en faveur du candidat Sébastien Ajavon, Rachidi Gbadamassi a tout mis en œuvre pour fragiliser considérablement l’électorat majoritairement favorable au pouvoir en place pour faire gagner son candidat.

Une centaine d’élus locaux, délégués des quartiers, sages et notables, femmes et jeunes de l’arrondissement de Tchatchou viennent de faire leur déclaration de soutien à Sébastien Ajavon.

A Pèrèrè, c’est carrément une campagne réussie avec une présentation des grandes lignes du projet de société du candidat Sébastien Germain Ajavon. Il veut assurer l’équilibre régional et qui est accepté des populations à la base.

A Gogonou, une déclaration publique a été faite par les autorités politico-administratives en faveur de Sébastien Germain Ajavon qu’elles estiment être un candidat rassembleur. 

Djougou n’est pas du reste. Le candidat Sébastien Germain Ajavon reçoit un soutien de taille à Djougou. La majorité des élus locaux et communaux de l’alliance des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), mouvement politique de Yayi Boni, de la commune ont décidé de l’accompagner dans sa lutte pour la conquête du pouvoir politique le 28 février 2016. 

Sébastien Ajavon fait partie des favoris à cette élection. Les autres candidats favoris ne baissent pas non plus le bras. Patrice Talon et Lionel Zinsou (candidat du pouvoir) en font autant pour mobiliser assez de béninois possible autour de leur candidature.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
BéninéléctionpresidentielleSébastien Ajavon

[fbcomments]

Related Articles

Côte d’Ivoire: le gouvernement ivoirien attend des preuves pour donner suite au rapport de l’ONU

Le gouvernement ivoirien a annoncé lundi qu’il attend des ‘’preuves’’ avant de donner une suite au rapport du groupe d’experts

Mali: Sanogo, auteur du putsch de 2012, ne dirige plus la réforme de l’armée

Le meneur du coup d’Etat du 22 mars 2012 au Mali, Amadou Sanogo récemment promu général, n’est plus le chef

Burkina: manifestation de policiers au sujet de la protection d’entreprises privées

[GARD align= »center »] Environ deux cents policiers ont manifesté mardi à Ouagadougou pour dénoncer une « gestion opaque » des contrats de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*