Bénin : Le gouvernement bénéficiera 5606 milliards Fcfa des bailleurs de fonds pour le développement

Bénin : Le gouvernement bénéficiera 5606 milliards Fcfa des bailleurs de fonds pour le développement

[GARD align= »center »]

Boni Yayi

Le président béninois Thomas Boni Yayi

La moisson a été bonne pour le gouvernement béninois à l’occasion de la table ronde des partenaires pour le financement du développement du Bénin, organisée à Paris du 17 au 19 juin. Les autorités béninoises ont annoncé avoir obtenu des engagements de 5606 milliards de francs CFA (environ 11,2 milliards dollars) auprès de ses partenaires techniques et financiers.

Le montant des engagements est une grande réussite pour le Bénin qui qui n’espérait au départ récolter que le montant de 2900 milliards de francs CFA.

« Les partenaires au développement du Bénin ont largement soutenu l’ambitieux programme de développement du pays, structuré autour de la vision Bénin Alafia 2025 qui prévoit, à l’horizon 2025, de transformer le Bénin en un pays bien gouverné, uni et à économie prospère et compétitive», a indiqué le ministre béninois de l’économie.

La table ronde de Paris a été l’occasion pour le président Thomas Boni Yayi et une partie de son gouvernement de présente plusieurs projets phares dans le domaine des infrastructures, de l’énergie, de l’agriculture, de la santé. Il s’agit, entre autres, du port en eaux profondes de Sème-Podji, de l’aéroport de Glo-Djigbe, de la voie ferroviaire Cotonou-Niamey et de six barrages hydroélectriques.

Sébastien Ajavon, le président du Conseil national du patronat du Bénin, a lui refusé de participer à cette table ronde pour protester contre le fait que le climat économique soit trop dégradé.

«L’Etat ne respecte ni les décisions de justice, ni ses engagements avec les entreprises», a expliqué M. Ajavon dans une note du Patronat.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
BénindetteéconomieFincement

Related Articles

Jacob Zuma promet restaurer la stabilité dans l’industrie minière de Marikina

Le président sud africain a assuré lundi rétablir la paix dans le secteur minier touché depuis quelques temps par un mouvement

Togo-Ghana: Un poste de contrôle juxtaposé pour faciliter le trafic

 [GARD align= »center »] Le poste de contrôle juxtaposé de Noépé à la frontière entre le Togo et le Ghana est ouvert

Ebola: La BAD prévoit une chute du PIB de 1 à 1,5% en Afrique de l’Ouest

 [GARD align= »center »] Le Président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kabéruka a estimé, mardi, à Abidjan

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*