Bénin : le président Boni Yayi sort son « Joker »

Bénin : le président Boni Yayi sort son « Joker »
 Le président Boni Yayi et Lionel Zinsou

Le président Boni Yayi et Lionel Zinsou| © OEILDAFRIQUE/Montage

A dix mois de la fin de son mandat, Yayi Boni, dont le régime a été secoué par des manifestations de rue au lendemain des élections législatives, a désigné Lionel Zinsou comme Premier ministre chargé de la coordination de l’action gouvernementale.

Conseiller spécial de Yayi Boni depuis un moment, Lionel Zinssou, qui a quelques années créé la structure en charge de la promotion de la coopération entre la France et l’Afrique, s’était attiré les faveurs de l’Elysée qui, selon nos sources, aurait fait feu de tout bois pour encourager le chef de l’Etat béninois à désigner son poulain au poste de Premier ministre. Notons que lors de son dernier voyage à Paris, Yayi Boni avait informé le président Hollande de son intention de confier le poste de Premier ministre à Lionel Zinsou.

En effet, le président béninois qui depuis le dernier scrutin législatif a vu l’opposition rafler la mise au sein du Parlement avec l’élection d’Adrien Houngbedi comme président du Parlement faisait déjà planer le spectre d’un pays dirigé par deux télécommandes dont l’une entre les mains de Yayi et l’autre détenue par le président du Parlement figure de marque de l’opposition béninoise. C’est de façon stratégique que Yayi a porté son choix sur Zinsou afin que ce dernier tempère les deux institutions qui détiennent chacune une télécommande.

Le régime Yayi avait besoin d’un sang neuf et d’un homme adoubé par les puissances de ce monde. Zinssou remplissait les conditions de ce choix. Présent sur le terrain béninois à travers sa fondation, Lionel Zinsou n’est pas un inconnu aux yeux des Béninois.

Le poste de Premier ministre ne figure pas dans la Constitution béninoise mais a déjà été expérimenté à deux reprises par Kérékou et Boni Yayi puis cette fois-ci Yayi récidive en nommant Lionel Zinsou à ce poste.

Cependant, Yayi Boni, qui serait à la recherche d’un dauphin, jetterait selon nos sources son dévolu sur Lionel Zinsou qu’il souhaiterait bien voir se positionner dans les dix prochains moi comme candidat à la magistrature suprême du Bénin.

Visiblement, le compte à rebours a commencé au Bénin.

PAR RODRIGUE FÉNELON

Fénelon Massala

Fénelon Massala

Journaliste, Grand Reporter.


Tags assigned to this article:
Béninboni yayiLionel Zinsou

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Sénégal: sept morts dans un incendie au port de Dakar

[GARD align= »center »] Le Port autonome de Dakar|Image d’archive|DR Sept personnes dont un Ghanéen ont été tuées entre jeudi et vendredi

Le cas burkinabè, un avertissement pour les dirigeants africains

[GARD align= »center »] Au Burundi, Rwanda, Bénin, Congo, RDC.. plusieurs présidents africains sont accusés de vouloir, comme Blaise Compaoré, s’accrocher au

Ghana: grève nationale des médecins pour exiger une augmentation salariale

Pour demander de meilleures conditions de service, les responsables de l’Association médicale du Ghana (GMA) ont appelé les médecins des

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*