Bénin : le président Talon supprime le visa d’entrée pour les Africains

[GARD align= »center »]

Le président béninois, Patrice Talon

Le président béninois, Patrice Talon|©DR

Le président béninois, Patrice Talon a annoncé, à l’occasion de sa visite d’Etat au Rwanda, la suppression du visa d’entrée au Bénin pour les Africains. Pour M. Talon, la mesure vise à promouvoir le tourisme africain et la coopération Sud-Sud.

Patrice Talon compte s’inspirer de l’expérience du Rwanda en matière d’intégration africaine et de la promotion du tourisme. Ainsi, le chef de l’Etat béninois, qui s’exprimait lors d’un dîner offert par son hôte, Paul Kagame, a annoncé que son pays ne demandera plus de visa d’entrée aux Africains.

« M’inspirant de l’expérience du Rwanda, j’ai décidé que le Bénin n’exigera plus de visa aux Africains. La coopération Sud-Sud peut avoir un vrai sens. Mon espoir est que la coopération entre le Rwanda et le Bénin peut servir d’exemple », a indiqué Patrice Talon.

L’obtention du visa d’entrée au Bénin était jusque-là une obligation pour tous les étrangers dont les Africains désireux de se rendre dans ce pays. Seuls les ressortissants des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) étaient exempts de cette mesure. Talon effectue depuis lundi une visite d’Etat à Kigali en vue de consolider les liens avec le Rwanda, notamment dans les domaines de l’investissement et du commerce.

Cette visite officielle a été une opportunité pour examiner les questions d’intérêt commun pour les deux pays et pour consolider le cadre juridique et les bases opérationnelles à même de donner une impulsion nouvelle à la coopération entre le Rwanda et le Bénin.

La visite au Rwanda du président béninois intervient à la suite de la signature par les deux pays, en mars dernier à Cotonou, d’un accord d’aviation qui prévoit l’inauguration le 2 septembre des vols de RwandaAir vers Cotonou.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
BéninTalon

[fbcomments]

Related Articles

Burkina: un groupe d’officiers annonce un nouvel organe de transition

[GARD align= »center »] Un groupe d’officiers burkinabè a annoncé vendredi la mise en place prochaine d’un nouvel organe de transition pour

Côte d’ivoire : La CPI exige le transfert de Blé Goudé à La Haye

[GARD align= »center »] La Côte d’ivoire n’aura pas l’occasion de décider en interne le sort qui sera réservé à l’ex leader

Nouvelle frontière Burkina Faso-Niger: 18 communes changeront de pays

Après des années de litige, le tracé de la frontière entre le Burkina Faso et le Niger, issu de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*