Bénin: radiation de dix fonctionnaires détenteurs de faux diplômes

[GARD align= »center »]

Le président béninois Patrice Talon

Le président béninois Patrice Talon|©DR

L’administration publique béninoise n’est pas épargnée par les problèmes de faux diplômes. Certains fonctionnaires qui exercent depuis des années avec des documents falsifiés, viennent d’être décelés. Le gouvernement a décidé de les mettre simplement à la porte et de les poursuivre.

Le gouvernement béninois de l’ère Talon se veut ferme. Il vient de radier dix fonctionnaires de l’administration publique béninoise qui seraient recrutés sur la base de faux diplômes. C’est le ministre d’Etat et secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Koupaki qui a fait l’annonce de cette décision.

La décision a été prise mercredi à la réunion hebdomadaire des membres de l’exécutif béninois. M. Koupaki a indiqué que ces dix fonctionnaires ont été débusqués par la Commission nationale de vérification de l’authentification des diplômes des agents de l’Etat, qu’ils soient civils ou militaires dans le cadre de la moralisation de la vie publique.

Le ministre du Travail et de la Fonction publique a été donc autorisé par le gouvernement à transmettre au ministre de la Justice les dossiers des intéressés pour enclencher des poursuites judiciaires.

Ce n’est que le début d’une vaste opération, selon le gouvernement. D’autres détenteurs de faux diplômes seront aussi frappés par la même mesure dès que la commission rendra des conclusions en ce sens.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Béninfaux diplômesfonctionnairesradiation

[fbcomments]

Related Articles

Burkina: l’aéroport de Ouagadougou fermé jusqu’à nouvel ordre

L’aéroport de Ouagadougou a été fermé mardi jusqu’à nouvel ordre dans le cadre du déploiement de l’armée burkinabè autour de

Côte d’Ivoire : Un journaliste arrêté pour outrage au chef de l’État

Répondant à sa deuxième convocation à la brigade recherche de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire ce mercredi le directeur

Mali: 5 morts dans l’attaque d’un camp de l’armée dans le centre

Au moins cinq personnes ont été tuées dans l’attaque d’une position de l’armée malienne lundi matin dans le centre du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*