Le Bénin veut mobiliser près de 30 milliards FCFA pour atteindre « zéro délestage » fin octobre

[GARD align= »center »]

Le président béninois Patrice Talon, le 26 avril 2016.

Le président béninois Patrice Talon, le 26 avril 2016.

Pour juguler la crise énergétique qui plombe le développement du pays, le Bénin envisage mobiliser environ 30 milliards FCFA afin d’atteindre « zéro délestage » d’ici à fin octobre, selon un communiqué du conseil des ministres.

En vue de « renforcer la capacité interne de production de l’énergie, le Conseil a pris la décision de réhabiliter les centrales électriques de Porto Novo, de Parakou et de Natitingou. Ainsi, le gouvernement entend louer deux centrales thermiques d’une capacité totale de 150 Mgw, a déclaré le ministre d’Etat Koupaki avant de souligner que l’incidence de ces deux mesures sur le budget national est estimée à environ trente (30) milliards de FCfa.

« A fin octobre 2016, en principe, on aura zéro délestage », a assuré M. Koupaki, ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République.

Cette mesure devrait permettre l’amélioration du bien-être des populations grâce à une fourniture importante de l’électricité et la disponibilité de l’énergie pour les ménages et les industries.

Le compte à rebours est relancé pour accroître la capacité énergétique du Bénin qui connaît depuis plusieurs années des délestages, qui affectent surtout le bon fonctionnement des entreprises industrielle.

Le pays importe de l’électricité du Nigeria voisin et delà Côte d’Ivoire.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Bénin

[fbcomments]

Related Articles

Tchad: Suspension des travaux d’exploration d’une filiale du chinois CNPCIC

 [GARD align= »center »] Les travaux d’exploration menés par la filiale locale de la compagnie pétrolière publique chinoise CNPCIC ont été suspendus

Cap-Vert: Manuel Silva, suspect-clé de la fusillade ayant fait 11 morts

[GARD align= »center »] Les forces de sécurité du Cap-Vert sont mobilisées pour retrouver Manuel Silva, suspect-clé de la fusillade de Monte

Le Bénin rappelle 38 ambassadeurs et consuls dont ceux de Paris, Washington et Kinshasa

[GARD align= »center »] Le chef de la diplomatie du Bénin, Aurélien Agbénonci a adressé, par voie diplomatique, une lettre de rappel

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*