Besoin de 30,5 millions de dollars pour soutenir l’assistance humanitaire au Nord Kivu

Besoin de 30,5 millions de dollars pour soutenir l’assistance humanitaire au Nord Kivu

Kinshasa (RD Congo) – Les organisations humanitaires internationales et nationales sont en quête de 30 millions de dollars en vue de couvrir les besoins humanitaires durant les prochains six mois dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris samedi de source humanitaire à Kinshasa.

Selon la même source, le Plan d’assistance du Nord Kivu a pour but d’aider quelques 590 000 personnes après les violences qui ont touché la province à la fin de l’année 2012 et couvre aussi bien les besoins d’urgence que de réhabilitation.

Il fait partie d’un appel national de 892 millions de dollars qui sera lancé dans quelques semaines à Kinshasa.

Ce plan, d’une durée de six mois, initié en décembre, répond aux besoins d’urgence et de réhabilitation à Goma et dans les territoires voisins de Masisi Centre et Kitchanga, les plus touchés par les récentes violences.

La première phase vise à fournir une aide d’urgence pour tous les camps et sites de déplacés à travers des distributions générales d’aide, tout en favorisant le retour et l’évacuation des bâtiments publics.

Les agences humanitaires fourniront par la suite une assistance aux populations retournées dans leurs milieux d’origine pour qu’elles reconstruisent leurs vies.

Dans une troisième étape, les organisations humanitaires étudieront les solutions en vue de fournir une assistance plus complète aux personnes déplacées qui ont décidé de rester dans les camps et les sites.

Dans de nombreux camps et sites, l’eau potable est rare, ce qui a largement contribué à l’éclosion du choléra et d’autres maladies d’origine hydrique, contraignant les humanitaires à faire de la réhabilitation des infrastructures d’eau et d’assainissement une priorité.

Le secteur de la santé cherche à réhabiliter les dispensaires et centres de santé, ainsi qu’à reconstituer les stocks de médicaments pillés. Une poignée de cliniques mobiles est en service à Goma.

Les agences humanitaires estiment qu’au cours de prochains mois, environ 320 000 personnes auront besoin d’aide agricole. Environ 13 000 enfants auront besoin d’une alimentation particulière pour lutter contre la malnutrition.

Près de 300 écoles devront être réhabilitées pendant que 240 000 enfants auront besoin, entre autres, de cours de rattrapage, de matériel scolaire ainsi que d’activités psychosociales et récréatives pour atténuer les récents traumatismes.

Le plan d’assistance met également un accent sur la sécurité et la protection des civils, un domaine primordial pour la communauté humanitaire.

Alors que les affrontements entre les combattants M-23 et l’armée congolaise ont diminué, l’insécurité demeure, due notamment à une circulation à grande échelle d’armes, aux combats entre l’armée et d’autres milices armées, ainsi qu’aux tensions intercommunautaires.

Depuis avril 2012, environ 500 000 personnes ont été déplacées à cause du seul activisme du M-23, dont 150 000 depuis les violents combats qui ont eu lieu à la mi-novembre.

Aujourd’hui, le Nord-Kivu abrite environ 914 000 personnes déplacées, la plus importante concentration de populations déplacées à l’interne du pays.

KIT/cat/APA


Tags assigned to this article:
nord-kivuRDC

Related Articles

De la désillusion belge aux projecteurs africains : le parcours toqué d’un chef congolais

Révélé en Belgique après des années difficiles en Europe, c’est chez lui, en République démocratique du Congo, que s’épanouit désormais

Loi électorale en RDC: Aubin Minaku annonce le retrait de l’alinéa controversé de l’article 8

Le président de l’Assemblée nationale congolaise Aubin Minaku a annoncé ce samedi soir qu’il retirait l’alinéa controversé de l’article 8

RDC : Koffi Olomidé visitera t-il ou pas la tombe de Papa Wemba

[GARD align= »center »] Décidemment Marie Rose Luzolo, Amazone la veuve de l’artiste musicien Papa Wemba décédé il y a près d’un

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*