Alerte Infos

Boko Haram : Les Chefs d’État de la CEEAC ont un plan d’urgence de 50 milliards

la CEEAC

De gauche à droite, Ali Bongo, Theodoro Nguema, Idriss Déby Itno et Denis Sassou Nguema à N’Djamena, le 21 octobre 2013

Ouvert depuis le 16 février 2015 à Yaoundé, le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil pour la paix et la sécurité en Afrique centrale a refermé ses portes mardi. Les travaux ont permis d’aborder le défi sécuritaire sous régional qui est la secte islamiste Boko Haram. Les Chefs d’État de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté un plan pour renforcer leur engagement en matière de lutte contre le groupe terroriste.

Les chefs d’Etat de la CEEC ont adopté un Plan de guerre contre la secte terroriste nigériane Boko Haram qui sème la violence, la terreur et l’obscurantisme est coupable d’assassinats, d’attentats et de prises d’otages aussi bien au Nigeria, que dans l’espace de la CEEAC, en l’occurrence, au Cameroun et au Tchad.

Depuis plusieurs années, Boko Haram rêve d’établir un califat fondamentaliste au Nigeria et dans la région. Pour les Etats de la CEAAC, il faut tout mettre en œuvre pour éradiquer totalement cette nébuleuse. Ils ont décidé de venir en aide au Cameroun et au Tchad, en adoptant un plan d’urgence de 50 milliards de f CFA.

Des fonds qui permettront de renforcer l’arsenal militaire, au moment où l’on parle du déploiement d’une Force mixte multilatérale (FMM) de 7 500 hommes, extensible à 8 700 soldats d’ici la fin de l’année.

Pendant ce temps, les soupçons vont bon train contre la France de soutenir Boko Haram. Hassan Sylla Ben Bakary, Ministre tchadien de la Communication a récemment indiqué que 40% des armes utilisées sont de marque française.

Pour beaucoup, c’est une preuve suffisante pour conclure que des réseaux obscurs de la France sont derrière la nébuleuse nigériane.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Boko HaramCEEAC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

RDC: Joseph Kabila a clôturé les concertations nationales et félicité les délégués

Le président de la RDC Joseph Kabila a clôturé samedi les concertations nationales et félicité les délégués pour avoir achevé

Guinée: des blessés lors d’une marche de l’opposition à Conakry

Plusieurs personnes dont au moins cinq membres des forces de l’ordre ont été blessées jeudi à Conakry dans des heurts

Télécom: « Eto’o a été trompé par Orange ; il s’est fait avoir… »

La marque du capitaine des Lions indomptables Set’Mobile a du mal à décoller quatre mois après son lancement. Les populations

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*