Boko Haram: prochaine réunion de haut niveau de la CEDEAO et de la CEEAC

Boko Haram: prochaine réunion de haut niveau de la CEDEAO et de la CEEAC
Les présidents Idriss Déby et John Mahama

Les présidents Idriss Déby et John Mahama |© flickr

La présidence ghanéenne a annoncé vendredi que le Président John Dramani Mahama et son homologue tchadien Idriss Déby Itno ont convenu de participer au prochain sommet de l’Afrique de l’ouest et du centre portant sur la lutte contre Boko Haram.

Le 8 avril prochain, une grande réunion regroupant les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre sera tenue pour aborder, au-delà de la menace de la secte islamiste Boko-Haram, les opérations de la Force conjointe multinationale contre la secte islamiste nigériane.

L’annonce de la réunion a été faite à l’issue d’une visite officielle d’une journée au Ghana, du président tchadien Idriss Déby, également président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Il s’est donc rendu à Accra pour discuter des contours de cette réunion internationale avec le président ghanéen John Mahama, président en exercice de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Les leaders des pays de l’Afrique de l’Ouest et leurs homologues d’Afrique du Centre réfléchissent à tous les moyens nécessaires pour renforcer la paix et la sécurité.

Selon un communiqué publié à l’issue de la visite du président tchadien, les deux parties ont appelé la communauté internationale à soutenir les activités de la Force conjointe multinationale dans le bassin du lac Tchad. Les pays de la CEDEAO et de la CEEAC sont exhortés à renforcer la surveillance de leur territoire respectif et à sensibiliser leur population à contribuer aux efforts visant à empêcher l’infiltration des éléments de Boko Haram.

Le Tchad est l’un des cinq pays d’Afrique chargés par l’Union Africaine de mener la lutte contre l’insurrection de Boko Haram au Nigeria et dans d’autres régions de l’Afrique du Centre et de l’Ouest. La secte islamiste Boko Haram sévit dans les pays du bassin du Lac Tchad. Il s’agit du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad. Le Bénin n’est pas encore touché par la menace.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Boko HaramCEDEAOCEEAC

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Alerte info: Le premier ministre burkinabè aurait démissionné

L’histoire de la transition Burkinabé après l’éviction de Blaise Compaoré il y a à peine dix mois connaît un autre

Togo : Un moratoire de dix ans sur l’importation et le transport de faux teck

[GARD align= »center »] Face à la surexploitation du vène, le gouvernement togolais a décidé mercredi en Conseil des Ministres un moratoire

Gambie: le chef de l’armée Ousman Badjie limogé

[GARD align= »center »] Le chef d’état-major des armées de Gambie, le général Ousman Badjie, considéré comme un pilier du régime de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*