Bruxelles: licenciée abusivement, elle bloque les entrées de l’ambassade de Côte d’Ivoire

Bruxelles: licenciée abusivement, elle bloque les entrées de l’ambassade de Côte d’Ivoire

 [GARD align= »center »]

Anne-Marie Malan, employé depuis 1994 de l’ambassade de Côte d’ivoire|Capture RTBF

Anne-Marie Malan, employé depuis 1994 de l’ambassade de Côte d’ivoire|Capture RTBF

Pour exprimer sa colère contre son licenciement abusif, Anne-Marie Malan, employé depuis 1994 de l’ambassade de Côte d’ivoire, n’a rien trouvé de mieux que de bloquer les accès de l’institution par des machines domestiques.

Anne-Marie Malan ne digère plus que ces droits soit négligés. La secrétaire de l’ambassade de Côte d’ivoire à Bruxelles dénonce depuis quelques jours la façon dont elle est traitée et par-delà elle, le personnel des ambassades.

Virée par l’ambassadeur de Côte d’ivoire à Bruxelles, Anne-Marie Malan qui a déclaré l’été dernier que ses droits n’étaient pas respectés dénonce un licenciement abusif dont est victime trois autres de ses collègues. Selon RTBF, ce licenciement fait suite à des contestations.

Pour manifester son mécontentement, Anne-Marie a décidé de se barricader dans l’enceinte de l’ambassade pour exiger que son emploi lui soit retourné. Elle s’est enfermée et indique qu’elle ne sortira pas tant qu’elle n’aura pas obtenu satisfaction. Elle a bloqué toutes les entrées du bâtiment de l’avenue Franklin Roosevelt avec des machines à laver et des bouts de bois.

Pour elle, son licenciement n’est rien d’autre qu’un règlement de compte de la part de l’ambassadeur. Mardi dernier, les employés de l’ambassade n’ont pas eu accès au bâtiment.

Pour Fabrice Epis de la CNE, le problème est que ces employées ne sont pas totalement déclarées à la caisse de sécurité sociale.

«Elles ont travaillé durant plusieurs années sans être déclarées du tout. Elles ont alors déposé plainte au ministère du Travail, qui a contacté l’ambassade afin de régulariser les dossiers », a déclaré Fabrice Epis.

Le syndicaliste pense que l’ambassade a licencié ces quatre personnes en représailles au dépôt de plainte. Pendant ce temps, l’ambassadeur dément fermement un licenciement abusif et prétend qu’Anne-Marie Malan joue à la folle.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
ambassadebelgiqueBruxellescote d'ivoire

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Laurent Louis, le député qui s’oppose à la guerre au Mali et dénonce la manipulation internationale

Le député indépendant belge Laurent Louis s’oppose, seul contre tous les autres parlementaires, à la participation de la Belgique à

Simon Worou, né à Lomé, séminariste, militaire et maire de village français

[GARD align= »center »] Les grands-parents de sa femme n’avaient encore jamais vu un Noir quand il les rencontra en 1997 dans

Crash d’un Airbus: « il n’y aurait aucun survivant », selon Hollande

François Hollande a déclaré mardi que les conditions du crash d’un Airbus dans les Alpes françaises « laissent penser qu’il n’y

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*