Bruxelles : Rebranding Africa Forum parle d’émergence

 [GARD align= »center »]

Thierry Hot à la tribune du Rebranding Africa Forum 2014

Thierry Hot à la tribune du Rebranding Africa Forum 2014

La première édition de Rebranding Africa forum s’est ouverte ce 18 octobre 2014 à Bruxelles avec un panel honorifique de l’intelligencia africaine afin de discuter de l’émergence du continent.

Ce forum est une occasion de réfléchir sur les transformations en profondeur dont a besoin l’Afrique aujourd’hui pour faire peau neuve et attirer les partenaires dont les apports seront nécessaires pour relever le défi du développement, selon Thierry Hot, l’initiateur du Rebranding Africa forum.

En accueillant plus de 300 invités, Rebranding Africa réussi le lancement d’un forum qui a pour ambition de se dérouler chaque année. Lors de son intervention à l’ouverture, Thierry Hot a témoigné sa reconnaissance aux nombreuses personnalités présentes mais surtout à sa grand-mère, sa « mémé » à qui il dédie cet événement. Une grand-mère qu’il imagine devant la chaîne Africa 24, qui diffuse le forum en direct.

Thierry Hot a appelé la nouvelle génération d’africains active à écrire et laisser une empreinte dans l’histoire. Il a indiqué que l’Afrique est aujourd’hui caricaturée et Ebola en est fait l’enfer. Il reconnaît les erreurs de certains pays touchés par le virus mais pour lui, il n’est pas question d’accepter la stigmatisation d’un continent qui compte 54 États.

A l’occasion, Mark Storella, l’Adjoint au Chef de la mission des USA en Belgique a salué des avancées démocratiques dans certains pays.

« Les élections de 2010 en Zambie est l’exemple du changement en Afrique. Une réussite du au rôle important de la société civile qui avait lutté activement contre la fraude », a déclaré Mark Storella.

Pour l’ancien ministre des entreprises publiques et de la coopération du Royaume de Belgique, Jean-Pascal Labille il est désormais important de renforcer les Etats africains qu’en les affaiblissant, on accroît les inégalités qui à leurs tours déstabilisent les États.

Egalement présent au forum, Kadré Désiré Ouédraogo, le Président de la commission de la CEDEAO estime que l’Afrique a les ressources humaines, naturelles pour faire face aux difficultés à l’émergence.

Même son de cloche du côté d’Abdoulaye Bio Tchané, Président du conseil d’administration du Fonds Africain de Garantie.

« Il y a deux Afrique. Un groupe qui avance à la bonne cadence et un autre qui est laissé sur le bord de la route. Il faut le dire sans complaisance. Surtout en ce qui concerne les politiques économiques et les mesures qui soutiennent l’émergence », a-t-il déclaré.

Rebranding Africa Forum est dores est déjà un succès. Une initiative importante qui arrive à point nommé. De la sortira une multitude d’idées nouvelles, propositions et directives pour redessiner l’image du continent. Au sortir de cette journée, les organisateurs promettent l’édition d’un guide sur l’émergence.

Précisions qu’outre Abdoulaye Bio Tchané, PCA du Fonds GARI, Marc Storella, Chef de la mission adjoint de la représentation des Etats Unis d’Amérique en Belgique, Desiré Ouedrago, Président de la Commission de la CEDEAO, d’autres personnalités et décideurs de renom ont fait le déplacement de Bruxelles pour le Forum. Il s’agit de Donald Kaberuka, président de la BAD, André Flahaut, ministre du budget de la fédération Wallonie, Idrissa Nassa, PDG du holding Coris Bank.

PAR ROGER MUSANDJI, ENVOYÉ SPÉCIAL À BRUXELLES

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
forumRebranding AfricaThierry Hot

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Tunisie: les investisseurs doivent revenir pour relancer l’économie

La Tunisie s’est stabilisée, après une transition chaotique depuis la révolution de 2011, et mérite de retrouver la confiance des

Madagascar, un cacao chic aux marges choc

[GARD align= »center »] Une charrette tractée par un zébu massif sort en cahotant de la forêt tropicale d’Ambanja, dans le nord

Sénégal: les indices de la bourse régionale des valeurs mobilières renouent avec la hausse 

Les indices de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) ont renoué avec la hausse à l’issue de la séance

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*