Bruxelles s’engage à trouver une solution au conflit à l’est de la RDC

Bruxelles s’engage à trouver une solution au conflit à l’est de la RDC
Bruxelles s’engage à trouver une solution au conflit à l’est de la RDC

Didier Reyders, ministre Belge des affaires étrangères le 20/08/2012 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Belgique est résolument engagée dans la recherche d’une solution pour mettre fin de manière durable au conflit armé à l’est de la RDC, a déclaré le vice- Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Le chef de la diplomatie belge qui sortait, mercredi, d’une audience à Lubumbashi avec le président Joseph Kabila, a ajouté que sans s’ingérer dans les affaires internes de la RDC la Belgique va mener des actions impliquant les pays de la sous-région de grands lacs.

Parmi les actions à mener pour trouver une solution durable a l’insécurité qui règne à l’Est de la RDC, il retenu notamment la réforme de l’armée nationale de la RDC pour la rendre capable de défendre correctement l’intégrité du territoire national.

A ce sujet, il a déploré l’intégration au sein de l’armée nationale des éléments issus de différents mouvements rebelles par voie de négociations politiques. La présence de ces éléments au sein de l’armée a favorisé l’indiscipline avec des conséquences sur le comportement des FARDC.

Au sujet de la Francophonie, il a confirmé la participation de la Belgique au Sommet de Kinshasa.

Le vice-Premier ministre belge a quitté Lubumbashi jeudi à destination de Kigali via Goma et Bukavu, deux villes de l’Est de la RDC, pour cerner les contours de la rébellion M23 dont il a condamné les atrocités infligée aux populations civiles sans moyen de défense.

APA / Oeildafrique

 
Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Didier Reyndersjoseph kabilaM23rwanda

Related Articles

Togo : Les consultations pour le dialogue politiques ont démarré ; les positions n’ont pas bougé

[GARD align= »center »] Comme l’a indiqué la semaine dernière le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé au Chef de file de

Mali : après les difficultés, le pays voit le bout du tunnel (Dioncounda Traoré)

Le président de la transition du Mali Dioncounda Traoré a estimé mardi à Abidjan que le Mali voit maintenant le

Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko, le securocrate people

Hamed Bakayoko, un homme reconnu pour être très people se verra confier aux premières de la fin crise postélectorale en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*