Burkina: Diendéré affirme que Compaoré n’est pas lié au coup d’Etat

Burkina: Diendéré affirme que Compaoré n’est pas lié au coup d’Etat
Le Général de brigade Gilbert Diendéré, ancien chef d’état-major particulier de l’ancien président Blaise Compaoré

Le Général de brigade Gilbert Diendéré, ancien chef d’état-major particulier de l’ancien président Blaise Compaoré

Le général Gilbert Diendéré qui vient de prendre le pouvoir au Burkina Faso par la force d’un putsch, a affirmé jeudi 17 septembre 2015, que l’ancien président déchu, Blaise Compaoré n’est pas mêlé à la destitution de Michel Kafando et de son gouvernement.

«Je n’ai pas eu de contact avec Blaise Compaoré, ni même avant  ni après le putsch. Il ne m’a pas appelé, je ne l’ai pas appelé non plus», a déclaré le Général Gilbert Diendéré dans un entretien avec France24.

Le général Gilbert Diendéré est l’ancien chef d’État-major particulier de Blaise Compaoré. Il a pris ce jeudi la tête du conseil de transition au Burkina Faso pour, selon lui, «diverses raisons».

«L’instrumentalisation de la question du Rsp pour créer une crise permanente au sein des forces de défense et de sécurité. Il y avait également le mépris de la hiérarchie militaire dans les questions politiques, notamment l’adoption de la loi électorale qui est une loi d’exclusion », a-t-il expliqué.

Sur la question des élections, Gilbert Diendéré a indiqué qu’il ne peut pas donner une date. «Ce sera au cours des discussions que nous allons envisager cela», a-t- précisé.

Il a ajouté que l’armée laissera la justice poursuivre son travail concernant des dossiers des proches de Blaise Compaoré.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Burkinacompaorécoup d'etatDiendéré

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Burkina-France: La lettre de Francois Hollande qui mettait en garde Blaise Compaore

[GARD align= »center »] Le site du magazine Jeune Afrique vient de publier une lettre datée du 7 octobre, dans laquelle le

Côte d’Ivoire: l’ex-aide de camp de Simone Gbagbo, condamné à 20 ans, se pourvoit en cassation

Le commandant Anselme Séka Yapo, ancien chef de la sécurité rapprochée de l’ex-Première dame ivoirienne Simone Gbagbo, s’est pourvu en

Sénégal: Karim Wade doit justifier aussi l’origine de plus de 150 M d’euros à Monaco

[dropcap font= »georgia »]L[/dropcap]e fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade et ancien ministre, Karim Wade, détenu pour enrichissement illicite présumé, doit justifier

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*