Burkina Faso : le parti de Roch Kaboré remporte les élections municipales

[GARD align= »center »]

Roch Kaboré

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré|DR

Le parti du président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré a remporté les élections municipales de dimanche avec 11.167 sièges sur 19.222 postes de conseillers, selon des résultats provisoires globaux publiés mercredi soir.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, le parti présidentiel) a obtenu 11.167 conseillers élus sur 19.222 postes à pourvoir, arrivant loin devant l’Union pour le progrès et le changement (UPC) qui a obtenu 3.051 sièges de conseillers, a proclamé la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

L’UPC, formation politique de Zéphirin Diabré, conserve son rang de principal parti d’opposition, avec 3.051 sièges de conseillers.

Le MPP est suivi de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), le parti du leader de l’opposition Zéphirin Diabré, qui a engrangé 3.051 sièges dans 289 communes et du Congrès pour Progrès et le Changement (CDP), formation politique de l’ex-président Blaise Compaoré avec 2.134 conseillers dans 241 communes.

Les trois partis en tête de liste sont suivis du Nouveau Temps pour la Démocratie qui a eu 605 sièges dans 84 communes, la Nouvelle Alliance du Faso, parti de l’ex-ministre des Affaires étrangères Djibrill Bassolé avec 453 conseillers, de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/Rassemblement Démocratique (317), de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (290), du Parti pour la démocratie et le Socialisme/Parti des Bâtisseurs (282) et du Rassemblement pour la Démocratie et le Socialisme (163).

Sur 19.212 sièges de conseillers, un total de 18.955 a été attribué dans 365 communes, a indiqué le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) Me Barthélémy Kéré.

La CENI note une participation de 47,65% soit 2.631.799 votants et 98.469 bulletins nuls ou sur lesquels il n’y a pas eu accord.

Les résultats définitifs devraient être proclamés par le Conseil d’Etat après la période de contentieux qui se déroulera sur une semaine.

 

Patrice ALLEGBE
© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]

 


Tags assigned to this article:
Burkina Fasoélections municiplaes

Related Articles

Cameroun: un ex-Premier ministre et un ancien ministre arrêtés

L’ex-Premier ministre camerounais Inoni Ephraïm et l’ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Intérieur) Marafa Hamidou Yaya ont

Burundi: le président burundais Pierre Nkurunziza veut-il briguer un 3ème mandat ?

Dans son discours à la nation le 26 août, le président burundais Pierre Nkurunziza a ravivé la controverse en « oubliant »

Tunisie: arrestation d’un responsable salafiste jihadiste

Un responsable du mouvement salafiste jihadiste Ansar al-charia (les partisans de la charia, la loi islamique) a été arrêté à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*