Burkina Faso: l’OIF valide le fichier électoral pour les élections du 11 octobre

Burkina Faso: l’OIF valide le fichier électoral pour les élections du 11 octobre
Image d'archives | DR

Image d’archives | DR

«Le fichier électoral 2015 du Burkina Faso est tout à fait conforme. Par conséquent, il est fiable pour la tenue des scrutins législatifs et présidentiel du 11 octobre 2015 ». C’est la déclaration d’une mission de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) dépêchée à Ouagadougou pour l’examen du fichier électoral burkinabè qui devrait servir à organiser les élections présidentielle et législatives du 11 octobre prochain.

La mission dirigée par le général Siaka Sangaré pour le compte de la francophonie (OIF) a certifié mercredi le fichier électoral du Burkina Faso. Le fichier compte désormais plus de 5,5 millions d’électeurs qui doivent se rendre aux urnes pour élire le nouveau président et les députés lors du double scrutin du 11 octobre prochain.

Sangaré a aussi indiqué que le fichier électoral se situe dans la «moyenne supérieure » ou est « au-dessus de beaucoup d’autres fichiers» parce qu’il respecte beaucoup plus les textes et standards internationaux.

Une conclusion de l’audit qui réjouit Me Barthélémy Kéré, le président de la Commission électorale du Burkina Faso.

«Ils ont passé le fichier en revue sur toutes ses coutures et la conclusion d’ensemble, c’est qu’il est fiable. C’est un sentiment de satisfaction qui nous confirme que le travail qui a été fait est un travail de qualité», a déclaré M. Kéré.

Le 11 octobre prochain, les Burkinabé se rendent aux urnes pour des élections présidentielle et législatives. Il est question de rétablir l’ordre constitutionnel interrompu après la chute du régime Compaoré par une insurrection populaire le 31 octobre 2014.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Burkina Fasoéléctions

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Attaque de Grand-Bassam: la sœur du présumé chauffeur des terroristes arrêtée à Ouagadougou

[GARD align= »center »] La sœur du présumé chauffeur des terroristes ayant attaqué en mars la station balnéaire de Grand Bassam, 43

En exil à Abidjan, l’ex-Premier ministre Luc Tiao annoncé au Burkina

[GARD align= »center »] L’ex-Premier ministre burkinabè, Luc Adolphe Tiao, en exil à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, à la suite du

Sénégal: la traque contre l’enrichissement illicite continue après la condamnation de Karim Wade

Sidi Kaba, ministre de la Justice a indiqué, lundi à Dakar, que d’autres procédures judicaires sont en cours devant la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*