Burkina Faso: Les médias publics paralysés par une nouvelle grève des journalistes

[GARD align= »center »]

Une grève de quatre jours a été déclenchée mercredi par les journalistes des médias publics burkinabè

Une grève de quatre jours a été déclenchée mercredi par les journalistes des médias publics burkinabè

Une grève de quatre jours a été déclenchée mercredi par les journalistes des médias publics burkinabè. Le but du mouvement lancé par le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC) est d’exiger de meilleures conditions de vie et de travail.

Le mouvement de grève de 96 heures du personnel affecte les médias publics (RTB, Sidwaya) du Service d’Information du Gouvernement (SIG) et des Directions de la Communication et de la Presse Ministérielle (DCPM).

C’est la quatrième grève en moins de deux mois des journalistes des médias publics. Ces derniers ont multiplié les actions pour attirer l’attention des autorités sur leurs conditions salariales, sans succès.

Les travailleurs des médias publics exigent dans leur plateforme revendicative, l’élaboration et l’adoption d’un statut particulier pour l’amélioration conséquente de leurs conditions de vie et de travail.

« Les autorités n’ont manifesté aucune volonté réelle d’examiner nos préoccupations et d’y apporter des solutions appropriées », a écrit dans une lettre adressée au Président du Faso, le syndicat des journalistes.

Les responsables du SYNATIC accusent le ministre de tutelle d’avoir dénigré les journalistes aux yeux de l’opinion nationale.

« Cette tentative de nous dénigrer aux yeux de l’opinion publique a indigné l’ensemble des travailleurs et le peuple burkinabè », ont-ils souligné dans le courrier adressé au Président de la République.

Pour eux, si rien n’est fait d’ici là, la sera reconduite pour faire fléchir l’autorité.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Burkina FasoGrevepresse

[fbcomments]

Related Articles

Burkina Faso: Un train-marchandise déraille après l’effondrement d’un pont

[GARD align= »center »] Un train-marchandise vide de la Société internationale de transport africain par rail (Sitarail), en partance pour la Côte

Burkina : trois gendarmes tués lors d’une attaque près de la frontière malienne

Trois gendarmes et un assaillant ont été tués vendredi matin lors d’une attaque par une cinquantaine d’hommes armés de la

Burkina: Cécile Kyenge conduit la mission d’observation de l’UE pour les prochaines élections

Cécile Kyenge, députée européenne, originaire de la RDC dirigera la Mission d’Observation de l’Union Européenne au Burkina Faso dans le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*