Burkina-Faso: mobilisation des « Sankaristes » pour la présidentielle d’octobre 2015

Burkina-Faso: mobilisation des « Sankaristes » pour la présidentielle d’octobre 2015
Un congrès de l’union du mouvement «sankariste» e est annoncé pour la fin du mois d’avril à Ouagadougou.

Un congrès de l’union du mouvement «sankariste» e est annoncé pour la fin du mois d’avril à Ouagadougou.

Un congrès de l’union du mouvement «sankariste» est annoncé pour la fin du mois d’avril à Ouagadougou. Ce congrès qui rassemblera les « sankaristes » permettra d’adopter un unique projet de société d’inspiration du défunt Président.

Le comité d’organisation du congrès a annoncé qu’il est prêt pour tenir l’événement dans le mois d’avril. Plusieurs fois annoncé mais toujours reporté, ce congrès de l’union des « sankaristes» aura finalement lieu entre le 25 et le 26 avril prochain.

On annonce la présence effective de Mariam Sankara, veuve de Thomas Sankara et de certains compagnons de la Révolution du 4 août 1983. Tous les acteurs qui partagent l’idéal de l’ancien Président Thomas Sankara participeront également à la convention.

Même si les initiateurs de ces assises ne le disent, le mouvement vise la future élection  présidentielle et permettra de s’organiser pour être à même de présenter un candidat ou une candidate.

Les principaux objectifs de ce congrès sont: agir en créant les conditions idéales pour parvenir à un consensus sur les modalités de participation du mouvement «sankariste» et révolutionnaire aux futures élections, s’accorder sur la désignation d’un candidat unique pour l’ensemble des «sankaristes» et des autres révolutionnaires pour l’élection présidentielle, élaborer un plan d’action pour les élections de 2015 et 2016 et enfin de créer une force politique «sankariste» unifiée.

Les premières élections de l’après Blaise Compaoré sont annoncées pour le 11 octobre prochain en vue de la désignation du futur président de la République.

Une bonne occasion pour les «sankaristes» de venger leur mentor Thomas Sankara assassiné alors qu’il était au pouvoir en 1987.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Burkina FasoThomas Sankara

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Nigeria: Boko Haram revendique des attentats à Lagos et Abuja dans une vidéo

[GARD align= »center »] Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, a revendiqué les attentats perpétrés le 25

Nigeria: Le président Buhari « va bien », selon un communiqué officiel

[GARD align= »center »] Le président nigérian Muhammadu Buhari a déclaré qu’il allait bien à une délégation du ministère de l’Information qui

Les Compaoré désormais hors du Burkina: Blaise en Côte d’Ivoire et François au Bénin

 [GARD align= »center »] François Compaoré, le frère du président déchu du Burkina Faso et son épouse ont trouvé refuge au Bénin.

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*