Burkina Faso : au moins onze militaires tués dans une attaque djihadiste

[GARD align= »center »]

militaires burkinabè

Les militaires burkinabè

Au moins onze militaires burkinabés ont été tués vendredi 16 décembre dans une attaque djihadiste contre un détachement de l’armée basé à Nassoumbou, dans le nord du pays, a annoncé le haut-commissaire de la province du Soum, Mohamed Dah.

« Nous avons un très mauvais bilan. Nous avons perdu onze de nos hommes dans l’attaque de ce matin à Nassoumbou », qui constitue « la plus grosse attaque djihadiste jamais perpétrée » contre l’armée burkinabée, a déclaré à l’Agence France-Presse M. Dah joint au téléphone depuis Ouagadougou. Deux soldats sont encore « injoignables », a précisé ce haut responsable administratif local, signifiant qu’ils sont portés disparus. Selon une source sécuritaire, les onze tués sont dix militaires et un gendarme. L’agence de presse Associated Press rapporte que les autorités évoquent au moins 12 soldats morts.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
arméeattaqueBurkinajihadistes

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Des opposants ivoiriens dispersés lors d’un meeting contre le référendum constitutionnel à Abidjan

[GARD align= »center »] La police ivoirienne a dispersé vendredi au Plateau, le centre des Affaires d’Abidjan, des opposants qui se dirigeaient

Burkina: le Conseil constitutionnel exclut les proches de Compaoré des élections

L’élection présidentielle d’octobre prochain se prépare et tous les acteurs sont à pied d’œuvre, notamment les candidats. Après le dernier

Burkina-Faso: Djibril Bassolé prêt à briguer la magistrature suprême

Djibril Bassolé, l’ex-chef de la diplomatie burkinabè sous Blaise Compaoré va donner une suite favorable à l’appel de certains burkinabé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*