Burkina Faso : le Rappeur Smarty enlève le Prix Découverte RFI

Burkina Faso : le Rappeur Smarty enlève le Prix Découverte RFI
Le Rappeur Smarty

Smarty, ex du groupe Yeleen, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2013.

Il est l’un des rappeurs les plus appréciés du Burkina Faso et dans la sous région ouest africaine surtout avec son ancien groupe Yeleen. Depuis sa séparation avec son second Mendowoe, le célèbre rappeur Smarty s’est lancé dans une carrière internationale. C’est dans cette perspective qu’il a postulé pour le Concours Découvertes Rfi.

L’artiste burkinané a été retenu parmi les 12 finalistes du concours dont avec le titre « Le Chapeau du Chef », tiré de son premier album solo « Afrikan Couleurs ». Après les votes du public qui se sont clôturés le 19 octobre passé, le jury du concours qui est présidé par A’salfo, le lead vocal du célèbre groupe ivoirien Magic System, s’est réuni ce 24 octobre et a définitivement tranché.

Et selon la décision du jury, c’est Smarty qui enlève l’édition 2013 du Concours prix découverte Rfi. Son tout premier album solo lui a porté beaucoup de chance et il est devenu le grand gagnant 2013 du Prix Découvertes RFI 2013. Il a décroché la majorité des voix du jury et une grosse part aussi des votes des auditeurs qui se sont prononcés à raison de 7000 voix sur 18 000 pour lui seul.  C’est la première fois qu’un rappeur est couronné par le Prix Decouvertes RFI. Le célèbre guitariste du Madagascar Teta est lui 2e du concours. Le 3e n’est autre que la jeune artiste Lindsey, 26 ans, du Nigéria.

De son vrai nom Louis Salif Kiekieta, Smarty, n’est pas un nouveau venu dans le monde de la musique. L’homme qui est l’ancienne moitié du célèbre groupe de rap hip hop Burkinabé Yeleen, a déjà parcouru le monde pendant 10 ans avec les 5 albums sortis ensemble avec Mendowoe et a naturellement gagné de nombreux prix et a reçu plusieurs distinctions dans le monde de la musique tant au Burkina Faso que sur le continent.

Même si beaucoup de ses fans on regretté sa séparation avec son second du Yeleen qui consacre donc la disparition du groupe, il convient de dire que cette carrière solo tournée vers l’international commence déjà à porter ses fruits comme le voulait l’artiste lui-même. Ce prix Découverte Rfi relance totalement sa nouvelle carrière. Smarty bénéficie de la somme de 10 000 euros, d’une tournée en Afrique et d’un concert à Paris. RFI, FRANCE 24 et leurs partenaires sont des acteurs sont engagés auprès du lauréat et vont lui offrir  un soutien professionnel, une exposition éditoriale sur leurs antennes, leurs sites webs et dans des festivals.

Sur son parcours, il convient de dire que Smarty est un Burkinabé né en Côte d’Ivoire. Il s’est ensuite installé à Ouagadougou où il fait la connaissance de son second avec qui il a formé le groupe Yeleen. Son sacre aux Prix découvertes Rfi n’était pas donné d’avance surtout avec le rythme qu’il fait à savoir le rap. Mais le jury et le public ont su apprécier l’originalité de la musique rap que produit Smarty et qui n’a rien à avoir avec le rap des pays occidentaux. Pas de copier coller pour Smarty. Sa musique confronte des rythmes modernes aux instruments traditionnels comme la kora et le balafon. Ses textes sont aussi engagés les uns que les autres et contiennent nécessairement un message bien articulé qui donne envie de suivre l’artiste jusqu’au bout.

Institué par la Radio France internationale depuis 1981, le Prix Découvertes Rfi a pour objectif de promouvoir les jeunes talents des musiques africaines et des îles de l’océan Indien. Le concours est organisé en partenariat avec la Sacem, l’Institut français, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et Deezer.

Didier ASSOGBA
Lomé – Oeildafrique.com

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
Burkina Fasomusiques

Related Articles

Inquiétante disparition de musiciens congolais en Belgique

Les membres du groupe congolais Tout Puissant Kimvuka, arrivés fin juillet en Belgique pour y donner un concert, se sont

Koffi Olomidé : « Je subis l’injustice d’être une superstar black congolaise »

[GARD align= »center »] Koffi Olomidé accusé en France de viols et séquestrations sur des danseuses et sous le coup d’un mandat

Koffi OLOMIDE solidaire à JB MPIANA

L’artiste musicien Koffi OLOMIDE “Le Quadra Koraman” a été solidaire à son collègue JB MPIANA “Moto Pamba” en refusant de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*