Burkina Faso: Zéphirin Diabré se lance dans la course au fauteuil présidentiel

Burkina Faso: Zéphirin Diabré se lance dans la course au fauteuil présidentiel
Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition sous Compaoré, brandissant le récépissé de sa candidature à la présidentielle d'octobre.|RFI/Yaya Boudani

Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition sous Compaoré, brandissant le récépissé de sa candidature à la présidentielle d’octobre.|RFI/Yaya Boudani

L’ex- chef de file de l’opposition politique (CFOP) du Burkina Faso, Zéphirin Diabré a déposé lundi sa candidature pour la présidentielle du 11 octobre 2015 au Burkina. Le service de communication de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), a annoncé que son président, Zéphirin Diabré a officiellement fait acte de candidature auprès du Conseil Constitutionnel.

Zéphirin Diabré se lance dans la course au fauteuil présidentiel laissé au Burkina Faso par  de Blaise Compaoré.  L’ancien patron de l’opposition burkinabè a déposé sa candidature pour la présidentielle du 11 octobre prochain. M. Diabré est allé déposer sa candidature au siège du Conseil Constitutionnel en fin de matinée, renseigné le service de communication de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), parti qu’il préside.

Le candidat à la présidentielle était accompagné, pour l’occasion de son épouse, de quelques membres du bureau politique de l’UPC, ainsi que de quelques militants du parti venus l’encourager.

«Je me devais de sacrifier à cette formalité juridique (…) Maintenant, je suis prêt pour le combat, parce que l’élection présidentielle est une occasion de choisir un projet de société», a affirmé l’ancien CFOP du Burkina.

Officiellement, Zéphirin Diabré est le troisième candidat a déposé son dossier au Conseil constitutionnel pour la présidentielle du 11 octobre.

Déjà la semaine dernière, Ram Ouédraogo des écologistes et Ablassé Ouédraogo de «Le Faso autrement» avaient déposé leurs candidatures. Les autres candidats ont jusqu’au 21 août prochain pour déposer leurs dossiers de candidatures.

C’est le 11 octobre 2015 que l’élection présidentielle se tiendra. Elle est couplée aux législatives. Les élections générales devront mettre fin à la transition au Burkina Faso en cours depuis la chute de Blaise Compaoré.

Le nouveau pouvoir élu devra organiser les élections municipales le 31 janvier 2016.

© OEIL D’AFRIQUE

 


Tags assigned to this article:
Burkina FasopresidentielleZéphirin Diabré

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

CAF : Les dernières manœuvres d’Hayatou

Aujourd’hui s’ouvre à Mahé dans la capitale des îles Seychelles, l’assemblée générale extraordinaire de la CAF comme annoncé pour entériner

Présidentielle au Ghana: Mahama mène d’une courte tête

Le président par intérim John Dramani Mahama mène d’une courte tête dans la course au fauteuil présidentiel au Ghana devant

Congo : 2002-2012, la décennie Sassou

Dix ans après sa première élection depuis la guerre civile, le président congolais Denis Sassou Nguesso est à mi-chemin de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*